Feu vert de la Commission européenne au rachat d'Aventis CropScience par Bayer

Rassurée par l'engagement de Bayer de céder d'importantes activités, notamment dans le domaine des insecticides, la Commission européenne vient d'autoriser le rachat par le groupe allemand d'Aventis CropScience (ACS). "Ces engagements dissipent totalement les craintes de la Commission en ce qui concerne la concurrence", a précisé dans un communiqué l'exécutif européen. ACS est issue de la fusion en 1999 entre AgrEvo et la division agricole de Rhône-Poulenc. Spécialisé dans les activités phytosanitaires et vétérinaires, ACS produit notamment des insecticides, fongicides, herbicides et des anti-parasitaires vétérinaires. Dans tous ces domaines, la Commission avait relevé des risques de positions dominantes.Dans son entreprise actuelle de restructuration, Bayer entend faire d'ACS le coeur de sa nouvelle filiale Bayer CropScience, spécialisée dans l'agrochimie. Les insecticides ne constituant pas le centre de la stratégie du groupe, ce dernier avait accepté non seulement de céder les actifs d'ACS, mais a également mis en vente en mars (lire ci-contre) ses propres activités d'insecticides domestiques. Bayer a également annoncé la vente de certains fongicides et herbicides d'ACS. La groupe allemand a d'ailleurs prévenu en début d'après-midi que les cessions exigées par la Commission ne lui permettront pas d'atteindre son objectif de chiffre d'afaires de 8 milliards d'euros qu'il s'était fixé pour 2002.La décision de la Commission est donc un pas important vers la réorganisation de Bayer qui devrait remettre le groupe de Leverkusen sur le chemin de la rentabilité. Le rachat devrait cependant coûter 7,25 milliards d'euros à Bayer qui reprendra notamment la dette d'ACS évaluée à 1,9 milliard d'euros. La semaine dernière, Klaus Pohle, directeur financier de Schering, qui possède 24% d'ACS, estimait que la fusion pouvait être achevée en mai. Mais, l'affaire devra auparavant obtenir l'accord de la Commission fédérale du commerce américaine.Le titre Bayer a progressé mercredi à Francfort de 0,17% à 40,08 euros.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.