SAB devient le deuxième brasseur mondial

Confirmant les rumeurs qui circulaient depuis plusieurs mois, le brasseur South African Breweries (SAB) a confirmé ce matin le rachat à Philip Morris de Miller Brewing, le second brasseur américain. Le montant de la transaction s'établit à 5,6 milliards de dollars, dont 3,6 milliards en actions. SAB reprendra par ailleurs les 2 milliards de dettes de Miller. Au total, Philip Morris devrait posséder 36% du capital et 25% des droits de vote au sein du nouveau brasseur qui devrait s'appeler SABMiller. Pour Philip Morris, l'affaire paraît plutôt avantageuse. Elle lui permet de réduire considérablement son endettement et de toucher près de 108 millions de dollars de dividendes annuels. Selon le Wall Street Journal, le géant de l'agro-alimentaire devrait en profiter pour intensifier son programme de rachat d'actions qui devrait s'élever cette année à 6 milliards de dollars.De son côté, SABMiller deviendra le deuxième brasseur mondial, avec 8% du marché. Il dépasserait le belge Interbrew et se placerait juste derrière l'américain Anheuser-Busch, propriétaire de la très connue Budweiser. Jusqu'ici leader en Afrique avec la marque Castle et en Europe de l'Est avec Pilsner Urquell, le groupe était aussi très présent en Chine. Désormais, le rachat de Miller lui procure une porte d'entrée sur le marché américain, le premier du monde. SAB devra cependant réaliser une restructuration complète de Miller qui était sur le déclin depuis plus de dix ans aux Etats-Unis et qui multipliait les pertes financières. Enfin, SAB espère utiliser l'opération pour se faire enregistrer comme une entreprise britannique basée à Londres.Les investisseurs restent cependant sceptiques quant à l'opportunité de l'opération pour le sud-africain. Les analystes expriment encore leurs doutes sur la capacité de Miller à redevenir rentable et s'interrogent sur le timing de l'opération. A la clôture, l'action SAB perdait ainsi 3,26% à la Bourse de Johannesbourg, à 80 rands et 0,9% à Londres à 571 pence.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.