L'inflation en dehors des clous fixés par la BCE

Les pressions inflationnistes ne se relâchent pas dans la zone euro, au contraire. L'inflation au sein des Douze s'est accélérée en septembre à 2,2% sur un an, contre 2,1% le mois précédent, selon des chiffres provisoires publiés lundi par l'office européen des statistiques Eurostat. Cette estimation rapide est basée sur l'évolution des prix dans trois pays de la zone, l'Allemagne, l'Italie et la Belgique, pour lesquels les données du mois de septembre étaient disponibles, a-t-on appris auprès d'Eurostat. Le taux d'inflation reste ainsi au-dessus du seuil de tolérance de 2% fixé par la Banque centrale européenne (BCE). Cette évolution réduit les chances d'un prochain assouplissement des taux d'intérêt : le statu quo monétaire devrait donc se poursuivre.L'euro a consolidé sa position par rapport au billet vert à l'occasion de la publication de ces statistiques. Un peu après midi, la monnaie européenne s'échangeait contre 0,9846 dollar. La hausse des prix du pétrole, suscitée par la crainte d'une guerre en Irak, a été l'un des facteurs de la remontée des prix en septembre dans la zone euro, selon Eurostat. Le baril de Brent flirte régulièrement depuis plusieurs semaines avec les 30 dollars. Ce midi, le cours du baril de Brent était de 28,98 dollars. Déjà au mois d'août, le rythme de l'inflation s'était accéléré par rapport à juillet (où elle s'inscrivait à 1,9%), du fait de la hausse des prix du pétrole et d'une remontée des prix dans les services.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.