SCH annonce 11.000 licenciements

Le premier groupe bancaire espagnol Santander Central Hispano (SCH) entend réduire en 2002 ses effectifs de 10%, soit 11.000 personnes. La SCH est coutumière du fait puisque les réductions de personnel ont été fréquentes en son sein depuis la fusion de la Banco Santander avec la Banco Central Hispano en 1999. Depuis cette date, 14.500 personnes ont été licenciées par la banque. Cette fois, 8.000 suppressions de postes auront lieu en Amérique latine et 3.000 en Espagne.Le groupe asturien emploie 61.500 personnes sur le continent américain et 40.000 en Espagne. Aucun licenciement sec ne devrait avoir lieu, la direction prévoyant des départs en pré-retraites et des départs négociés. Pour le président du groupe Alfredo Saenz, cette décision "fait partie d'un plan continu de plusieurs années".Très exposé en Amérique latine, qui a compté pour 66% de son bénéfice net en 2001, SCH a été particulièrement touché par la crise argentine. Lundi, la banque a annoncé un bénéfice en hausse de 0,3% pour le premier trimestre contre 6% attendus par les analystes, notamment en raison de provisions massives en Argentine.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.