L'inflation repasse les 2% en Europe

 |  | 329 mots
Lecture 2 min.
Le taux d'inflation dans la zone euro repasse la limite fatidique et sacrée des 2% en août. Selon la première estimation d'Eurostat, la hausse annuelle des prix s'est élevée à 2,1% annuels ce mois-ci contre 1,9% le mois dernier. Le consensus des économistes se situait à 2%. Pour autant, cette hausse n'est pas particulièrement inquiétante et ne devrait pas remettre en cause la politique de stabilité des taux de la BCE. En effet, plusieurs éléments expliquent la remontée du taux d'inflation. D'abord, le prix du pétrole en août s'est de nouveau remis à flamber. Aujourd'hui, le baril de Brent de la Mer du Nord frôle les 27 dollars alors qu'au début du mois il n'était qu'autour de 25 dollars. Les prix énergétiques et ceux des transports devraient mécaniquement progresser. Il sera donc important de surveiller le taux d'inflation hors énergie, ce que la première estimation d'Eurostat ne permet pas. Autre élément, la remontée du dollar au mois d'août, qui renchérit d'autant les importations. Cette remontée du dollar tombe d'autant plus mal que l'effet de base favorable dont bénéficiait le taux d'inflation de la zone euro depuis juin dernier tend de plus en plus à disparaître. Mécaniquement, donc, le taux annuel remonte alors que le taux mensuel reste relativement faible. Cette première estimation reste à confirmer, mais si tel était le cas, il n'y aurait là aucun drame. Les estimations en Allemagne et en Italie restent très rassurantes. Outre-Rhin, les prix ont baissé sur un mois de 0,2% (mais le taux annuel reste stable à 1%), tandis qu'en Italie, ils sont en hausse de 0,1%. Il n'y a donc aucune poussée inflationniste dans la zone euro. Pas de quoi inquiéter en tout cas la BCE. Au contraire, cette remontée légère de l'inflation annuelle pourrait la rassurer en tordant le cou aux risques de déflation que certains avançaient déjà cet été.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :