Le chômage américain en légère hausse

 |  | 277 mots
Prenant à contre-pied les analystes qui avaient parié sur un fort accroissement des créations d'emploi, les chiffres américains du chômage pour le mois de juin indiquent les difficultés de l'économie américaine à créer des emplois. En juin, 36.000 nouveaux emplois ont été créés. Bien en deçà des prévisions du consensus Reuters qui estimaient le nombre net de création d'emplois à 86.000. De plus, Le département du Travail a fortement revu à la baisse les chiffres de mai. Ce n'est plus 47.000 emplois qui ont été créés, comme annoncé initialement, mais seulement 3.000. Une révision qui accroît encore la faiblesse actuelle du marché de l'emploi. L'industrie continue à supprimer des emplois à un rythme important qui reste comparable à celui du mois de mai, avec 23.000 emplois supprimés en juin contre 27.000 au mois de mai. Mais c'est principalement dans les services que le ralentissement se fait sentir. Ce secteur, qui depuis plusieurs mois était très générateur d'emplois, n'a crée que 33.000 emplois en juin contre 70.000 le mois précédent. A noter, par ailleurs, que le secteur de la vente de détail a supprimé 18.000 emplois en juin, ce qui constitue la première conséquence de l'affaiblissment de la consommation américaine. Des chiffres qui confirment la tendance indiquée par le fort recul de l'indice d'emploi de l'ISM non-manufacturier de juin publié mercredi (lire ci-contre).Le taux de chômage en lui-même reste essentiellement similaire avec une légère hausse cependant. Il passe à 5,9% au mois de juin contre 5,8% au mois de mai. Un chiffre cependant préoccupant étant donnée la baisse de la population active (-293.000 actifs).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :