Recul inattendu du chômage américain

Après une série de médiocres statistiques (notamment les indices d'activités dans l'industrie et les services), les Etats-Unis ont réservé une agréable surprise aux marchés. Le taux de chômage américain est retombé en août à son plus bas niveau depuis cinq moins à 5,7%, contre 5,9% en juillet. Les économistes s'attendaient à un taux inchangé.L'économie américaine a créé 39.000 emplois en août, après 67.000 en juillet (chiffre révisé nettement en hausse après une première estimation à 6.000). L'amélioration du marché du travail aux Etats-Unis provient essentiellement du secteur des services hors commerce de détail (+100.000) et des emplois fédéraux (+41.000). A l'inverse, le commerce de détail et l'industrie ont continué à détruire des milliers d'emplois, respectivement 55.000 et 68.000.Sur le marché des changes, cette baisse surprise du taux de chômage a nettement pénalisé l'euro par rapport au dollar. La monnaie européenne est repassée sous la barre des 99 cents, à 0,9849 dollar en fin d'après-midi, alors qu'hier matin elle flirtait encore avec la parité. Ces chiffres ont redonné un peu de moral aux investisseurs qui, ces derniers jours avaient un peu délaissé le billet vert, en raison d'inquiétudes grandissantes quant à l'état de santé de la première économie mondiale.Sur les marchés financiers, le recul du chômage aux Etats-Unis a été bien accueilli. A Paris, le CAC 40 qui était dans le rouge avant cette publication gagne 3,42% à la clôture. A Wall Street aussi l'heure est au rebond. Le Dow Jones s'adjuge 1,75% et le Nasdaq grimpe de 3,27% vers 17 heures 30.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.