Beau fixe pour les ménages américains

Comme les indicateurs de consommation et de confiance le laissaient présager, les ménages américains ont dépensé davantage en février. Surtout, leurs revenus se sont également substantiellement améliorés.On savait que la consommation américaine était au beau fixe, l'indicateur des dépenses des ménages le confirme. Ces dernières ont progressé de 0,6% sur un mois en février, contre 0,5% en janvier (chiffre révisé à la hausse). Les dépenses ont atteint 7,25 milliards de dollars. Le consensus des analystes se situait à +0,5%. Les dépenses se sont prioritairement concentrées sur les biens durables (+2,5 % en février, contre -0,4% en janvier), ce qui est nouveau et constitue une excellente nouvelle pour l'industrie américaine.Parallèlement, les revenus des ménages ont connu en février leur plus forte progression depuis décembre 2000 avec une hausse de 0,6% à 8,88 milliards de dollars. En janvier, leurs revenus avaient progressé de 0,5% (chiffre révisé à la hausse). Les analystes tablaient sur une progression du même ordre en février. Ces deux chiffres montrent que la consommation américaine a non seulement surmonté la crise du 11 septembre, mais semble également vouloir effacer le ralentissement qui avait commencé début 2001. La révision à la hausse des chiffres de janvier confirme que cette tendance a débuté avec l'année 2002. De tels chiffres sont pleins de promesses. D'abord, ils confortent l'idée d'une croissance américaine forte au premier trimestre 2002, tirée par la consommation. Ensuite, la hausse des revenus permet d'être confiant dans la poursuite de la progression de la consommation et d'espérer une croissance soutenue au deuxième trimestre. En revanche, l'accroissement des revenus peut également faire craindre un regain de pression inflationniste. Une perspective qui semble encore un peu prématurée, car les prix à la production et les salaires (+0,4% en février) restent sages.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.