Nouvelles inquiétudes pour l'industrie américaine

Les statistiques de la production industrielle aux Etats-Unis se révélent inférieures aux attentes des analystes, puisque la Réserve Fédérale a fait état d'un recul surprise de 0,3% au mois d'août après un accroissement de 0,4% en juillet (chiffre révisé à la hausse). Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur une hausse de 0,2% de la production industrielle. S'agissant du taux d'utilisation des capacités de production, il est ressorti sur la période à 76 contre 76,2% en juillet.Cette baisse, la première depuis décembre 2001, renforce le camp des sceptiques, composé d'analystes se défiant du rebond fragile amorcé par l'industrie américaine. La baisse de la production industrielle le mois dernier est notamment imputable à la construction automobile où, contre toute attente, la production s'est contractée de 1,4%, après une hausse de 3,9% (révisé) en juillet. Le rythme annuel de production de véhicules est tombé à 12,91 millions d'unités contre 13,25 millions (révisé) le mois précédent. Visiblement, les très importantes ventes d'automobiles enregistrées ces dernières semaines ont permis aux constructeurs de réduire leurs stocks. Sur les marchés financiers, ces statistiques pèsent sur le moral des investisseurs. Après avoir ouvert en hausse, soutenus par l'annonce surprise faite par l'Irak d'un feu vert sans condition à la venue d'inspecteurs de l'ONU sur son territoire, les marchés d'actions se sont retournés. A Wall Street, un peu avant 18 heures, le Dow Jones cède 0,68%. A Paris, le CAC 40 qui s'adjugeait plus de 2% avant la publication de ces statistiques, abandonne 0,93% en clôture.Reste à déterminer si ce recul de la production industrielle n'est qu'un accident de parcours ou s'il est le reflet de difficultés plus importantes d'un secteur qui représente près de 20% du produit intérieur brut américain. Pour Nathalie Dezeure, économiste de Natexis Banques Populaires, cette baisse du mois d'août "semble correspondre à une simple correction, compte tenu de l'accroissement du niveau des stocks enregistré entre mai et juillet dernier".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.