Swiss a limité ses pertes au premier trimestre

Née sur les décombres de Swissair, la nouvelle compagnie aérienne helvétique, baptisée Swiss, a présenté lundi matin ses résultats du premier trimestre 2002. Ce trimestre a été effectué sous le nom de Crossair, la filiale qui avait repris les activités de Swissair. Officiellement, Swiss est née le 1er avril dernier.Avec un chiffre d'affaires de 517 millions de francs suisses (336 millions d'euros), Swiss a connu une perte nette de 190 millions de francs suisses (131 millions d'euros). Cette perte est nettement inférieure à ce qui avait été prévu en décembre lors de la présentation du business plan de la compagnie. Ce dernier prévoyait en effet une perte nette au premier trimestre de 290 millions de francs suisses.Durant le premier trimestre 2002, la compagnie a transporté 1,9 million de passagers. Le revenu moyen par passager est supérieur de 5% aux attentes des analystes et de la compagnie. Le président de Swiss, André Dosé, s'est donc dit convaincu que la compagnie "atteindra en 2002 les objectifs fixés par le business plan". Tout en affirmant qu'il est "encore trop tôt pour se livrer à une estimation du résultat" de la compagnie en 2002, il a indiqué que la perte nette du groupe sur l'année devrait être "inférieure aux 1,1 milliard de francs suisses pronostiqués" jusqu'ici. La compagnie considère cependant que les pertes devraient s'accélérer au deuxième trimestre 2002 "en raison de frais initiaux engendrés par l'expansion de la compagnie et son entrée sur le marché intercontinental". Le troisième trimestre pourrait voir une "amélioration pour les produits d'exploitation". En avril, les autorités américaines ont autorisé Swiss à conclure un accord avec American Airlines pour les vols vers l'Amérique du Nord. Cet accord peut apparaître comme un premier pas vers une intégration de la compagnie dans l'alliance OneWorld qui comprend, outre American, la compagnie espagnole Iberia et l'australienne Qantas. A Zurich, les investisseurs semblent toujours réticents et l'action Crossair (le nom de Swiss n'est pas encore approuvé par l'assemblée générale des actionnaires et n'est donc pas enregistré officiellement) n'a gagné lundi que 0,21% à 47 francs suisses dans de très faibles volumes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.