L'industrie allemande de plus en plus dépendante des exportations

L'industrie allemande confirme son caractère de plus en plus dépendant de l'extérieur. C'est ce qui ressort du chiffre des commandes à l'industrie allemande publié aujourd'hui. L'ensemble des commandes est en hausse de 3,1% sur un mois en mai, mais ce chiffre dissimule des réalités différentes. D'abord, la répartition entre les commandes intérieures et extérieures est très inégale. Alors que les commandes provenant d'Allemagne sont en baisse de 2,3% en mai, les commandes à l'exportation bondissent de 9,6%. Preuve, s'il en était encore besoin, de l'absence d'une vraie demande intérieure outre-Rhin. Dans le cas des biens d'équipement, on se retrouve face à un contraste étonnant. La demande allemande vacille puisque les commandes ont reculé de 4,5% sur un mois, tandis que la demande à l'exportation réalise un bond considérable de 17,5%. En tout, les commandes de biens d'équipement progressent sur un mois de 7%, mais l'investissement des entreprises allemandes est de plus en plus faible. Désormais, il convient de s'interroger sur la pérennité d'une telle situation. En mai, la reprise américaine et européenne a permis de stimuler de l'extérieur l'économie allemande. Mais ce souffle est aujourd'hui précaire et la décision des entreprises de ne pas investir sous la pression de la demande externe risque de fragiliser au second semestre l'ensemble de l'économie allemande.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.