Les Bourses requinquées par l'indice des services américains

 |  | 226 mots
Lecture 1 min.
Après avoir ouvert dans le rouge, les indices américains sont revenus en territoire positif. C'est la publication de l'indice des services établi par l'association des directeurs d'achats américains (ISM) qui est à l'origine de ce renversement de tendance. Attendu en moyenne à 51,4, cet indicateur a surpris favorablement par sa vigueur en s'établissant en septembre à 53,9. En expansion pour le huitième mois consécutif, le secteur des services affiche une meilleure santé que l'industrie manufacturière, entrée elle dans une nouvelle phase de contraction le mois dernier (lire article ci-contre). C'est d'autant plus important que les services représentent 80% de l'économie américaine. A Wall Street, vers 16h30, le Dow Jones gagnait 1,91% et le Nasdaq progressait de 0,19%. En Europe, cette statistique encourageante permettait au CAC 40 de réduire ses pertes à 0,57% et à l'Euro Stoxx 50 d'avancer de 0,16%. Sur le marché des changes, ce chiffre profitait à plein au dollar face à l'euro.Malgré tout, la prudence reste de mise tant la reprise américaine est chaotique. Dans ses commentaires, l'ISM juge ainsi que "le climat des affaires est mitigé". Le caractère contradictoire des différentes statistiques participe en effet du peu de visibilité dont disposent les chefs d'entreprises. Si on ajoute à cela les craintes géopolitiques, les patrons du secteur des services sont fondés à faire preuve d'un "optimisme mesuré", comme l'indique le communiqué de l'ISM.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :