La croissance japonaise sauvée par la consommation

2 mn

En réalisant une performance meilleure qu'attendu au troisième trimestre de cette année, l'économie japonaise n'a pas pour autant convaincu de la pérennité de sa convalescence. Malgré une hausse de 0,7% de son produit intérieur brut (PIB) entre juillet et septembre, le Japon démontre une certaine fragilité. Et pour de nombreux économistes, la croissance pourrait caler dans les mois à venir. Moins pessimiste, le ministre de la politique économique et budgétaire, Heizo Takenaka souligne pour sa part "que les forces de la reprise continuent d'agir, mais à un rythme ralenti".En effet, l'économie japonaise paraît en phase de décélération puisqu'au cours du deuxième trimestre le PIB avait progressé de 1%. Entre juillet et septembre, c'est la demande interne qui a été le principal moteur de la croissance, avec une hausse de 0,8% de la consommation privée. A l'inverse, les exportations montrent des signes d'essoufflement - elle n'ont augmenté que de 0,5% au troisième trimestre après un bond de 5,9% pour le trimestre achevé en juin - et les investissements se sont contractés de 0,9%. Les stocks ont pour leur part contribué positivement (+0,5 point) à la formation du PIB.Pour les économistes de la Société Générale, la consommation, qui représente 60% du PIB japonais, ne devrait pas pouvoir continuer à tirer ainsi la croissance dans le futur. Selon eux, dès le prochain exercice fiscal, "les ménages devraient réduire leurs dépenses de consommation" en raison d'une baisse de leurs revenus et d'une dégradation continue du marché du travail.. Par ailleurs, la dégradation de la conjoncture observée aussi bien aux Etats-Unis qu'en Europe assombrissent également les perspectives de l'économie japonaise. Outre-Atlantique, la croissance devrait ralentir au quatrième trimestre, la consommation des Américains montrant quelques signes de faiblesse. Dans la zone euro, ménages et industriels ont quant à eux le moral en berne : l'Europe ne semble pas en mesure de prendre le relais de l'économie américaine.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.