Faible hausse de la production industrielle européenne en février

La "reprise molle" de l'économie européenne s'est poursuivi au cours du premier trimestre 2002. En février, la production industrielle de la zone euro a progressé de 0,2%, après être restée stable en janvier. Ce léger rebond reste inférieur aux prévisions des économistes qui attendaient plutôt une hausse de 0,3%. Sur un an, la production industrielle a reculé de 3,3% dans la zone euro.Ce chiffre de février montre la faiblesse actuelle de la demande finale européenne. Sur un an, tous les secteurs ont vu leur production dégringoler, particulièrement dans le domaine des biens d'investissement et des biens de consommation durables (respectivement -7% et -7,3%). En février, ce phénomène s'est poursuivi. La production de biens d'investissement est en retrait de 0,7% sur un mois, tandis que celle des biens de consommation durables recule de 0,6% sur la même période. Ces chiffres sont bien la preuve que les entreprises et les consommateurs étaient, en février, encore particulièrement prudents dans la zone euro.En conséquence, les dépenses des entreprises et des ménages se sont reportées sur les biens intermédiaires et de biens de consommation non durables, dont les productions progressent respectivement de 1,8% et 1,6% en février. On notera néanmoins que ces chiffres prouvent bien qu'un rebond est en cours puisqu'il s'agit du second mois consécutif de hausse pour la production de biens intermédiaires et que, pour les biens de consommations non durables, la tendance s'est retournée en février.Au niveau des pays membres de la zone euro, la Belgique connaît une rechute de sa production industrielle (-0,6%), tandis que l'Allemagne (-0,1%) et l'Espagne (-0,3%) restent en retrait. En revanche, la France (+0,4%), les Pays-Bas (+1,5%) et la Finlande (+1,6%) semblent s'engager plus franchement dans la reprise.Ce nouvel indicateur confirme que la zone euro est bien en cours de reprise, mais que, à la différence des Etats-Unis, la phase de déstockage n'est pas achevée. La production industrielle ne devrait donc pas repartir avant la fin du printemps, lorsque les entreprises devront entamer une phase de restockage.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.