Dell affiche son ambition en Asie

 |   |  375  mots
Doubler de taille dans le monde, notamment en rattrapant son retard en Asie : telle est l'ambition affichée par Michael Dell, fondateur et PDG du numéro un mondial des PC. Le milliardaire texan avait fait le déplacement à Tokyo ce lundi pour le lancement d'un nouveau modèle, l'OptiPlex SX260, premier PC de bureau de la gamme entreprise lancé en primeur au Japon avant un déploiement mondial. Et il a profité de l'occasion pour affirmer ses prétentions sur le marché asiatique, sur lequel il n'est encore que le quatrième constructeur d'ordinateurs personnels, après être passé récemment devant IBM. Selon une étude récente du Multimedia Research Institute, Dell représentait au premier semestre 7,7% du marché informatique japonais, non loin derrière Toshiba (8%).Dans la région Asie Pacifique, a-t-il expliqué, "nous pensons pouvoir multiplier par deux nos revenus en recherchant des débouchés attrayants et en répondant aux besoins de nos clients". L'accent n'est pas mis au hasard sur l'Asie : l'an prochain, la zone sera le deuxième marché informatique du monde en valeur, et il devrait ravir la première place aux Etats-Unis en 2005. Or l'Asie n'a généré, sur les quatre derniers trimestres, que 9,3% des ventes mondiales de Dell, soit 3 milliards de dollars, un chiffre en augmentation de 9% seulement sur l'année précédente. D'où la volonté du groupe américain de rattraper son retard. Son patron reconnait ainsi qu'il a "une marge de manoeuvre très large pour croître dans les serveurs, le stockage, les services, les logiciels et les réseaux". Autant de nouvelles activités qui, en Asie comme ailleurs, devraient générer à long terme la moitié des ventes de Dell. L'OptiPlex 260 est l'ordinateur de bureau le plus compact conçu par le groupe, avec un encombrement deux fois inférieur à celui du plus petit modèle commercialisé jusqu'à présent par le groupe texan. S'il est un succès commercial, Dell devrait organiser d'autres lancements depuis le Japon, notamment pour des équipements de réseaux et des imprimantes. Selon Michael Dell, "nous avons découvert que le marché japonais est en avance pour ses demandes [de nouvelles fonctions] et que les autres marchés suivent le Japon".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :