T-Online profite d'une croissance solide

Premier fournisseur d'accès européen, T-Online profite à l'évidence de la prime au leader. Le groupe, qui a publié ce matin ses résultats pour les neuf premiers mois de l'année, ne s'est pas contenté de maintenir son résultat opérationnel dans le vert, atteint pour la première fois au deuxième trimestre : il a aussi dégagé un Ebitda (équivalent de l'excédent brut d'exploitation) deux fois plus important que la prévision moyenne des analystes financiers, à 35,6 millions d'euros. Le contraste par rapport à l'an dernier est très net, puisque la perte opérationnelle était alors presque équivalente, à 34,8 millions.Sur le trimestre, le chiffre d'affaires affiche lui aussi une forte progression, à 297 millions d'euros (+32% sur un an), grâce à la poursuite de la croissance du portefeuille d'abonnés. La filiale Internet de Deutsche Telekom comptait ainsi, au 30 septembre, 11,849 millions de clients, soit 21% de plus qu'il y a un an, dont 9,678 millions en Allemagne (+20%). A l'international, si la péninsule ibérique est à la traîne (+10%), la France se distingue, avec une progression de 44% de sa base d'abonnés sur un an, à 981.000 clients. Une performance jugée "particulièrement bonne" par le groupe. Autre indicateur encourageant : la montée en puissance du haut débit est loin d'être terminée. Le groupe comptait 2,4 millions d'abonnés ADSL fin septembre en Allemagne et 116.000 à l'étranger. Et ces clients ont représenté, sur le trimestre, 85% du temps global de connexion. Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de T-Online atteint 1,12 milliard d'euros, en hausse de 38,5% sur 2001. La part des revenus issus de la seule fourniture d'accès continue de reculer au profit du commerce électronique, de la vente de contenus et de la publicité. Le "non-accès" a généré 22,5% du chiffre d'affaires total au troisième trimestre, contre 16,5% seulement sur la même période de l'an dernier.Ces activités dégageant des marges supérieures à celles de la fourniture d'accès, la marge brute globale du groupe continue logiquement de progresser, à 50,8% sur le troisième trimestre, contre 40,7% l'an dernier. T-Online n'accompagne pas ses résultats de prévisions chiffrées pour la fin de l'année, mais son président Thomas Holtrop, avait manifesté son optimisme ce week-end dans un entretien à un quotidien allemand : selon lui, l'objectif d'Ebitda de 30 à 40 millions d'euros pour l'ensemble de l'année sera sans doute dépassé, et l'estimation de 40 à 60 millions avancée par certains analystes est à portée de main. Pour autant, la crise de l'Internet n'appartient pas encore complètement au passé : la perte nette sur les neuf premiers mois de l'année atteint 408,4 millions d'euros, notamment en raison de la dépréciation (à hauteur de 223,9 millions) de la participation dans Comdirect, le courtier en ligne filiale de Commerzbank. Hors exceptionnels, la perte est néanmoins réduite de 55%, à 64,5 millions.Sur le Neuer Markt, l'action T-Online, en forte hausse à l'ouverture, reculait de 6,08% en fin d'après-midi, à 7,10 euros. Elle avait gagné 4,32% lundi après les déclarations de Thomas Holtrop. Depuis le début de l'année, elle a perdu un tiers de sa valeur.Tiscali à la peine. Challenger, avec le français Wanadoo, du n°1 européen, l'italien Tiscali, retombé dans le rouge au deuxième trimestre après un bref passage dans le vert en début d'année, ne parvient pas à redresser la barre. Le groupe présidé par Renato Soru affiche un chiffre d'affaires trimestriel en recul de 5,4% sur un an, à 179,85 millions d'euros et sa perte opérationnelle (Ebitda négatif) a encore atteint 3,6 millions d'euros sur la période juillet-septembre. La perte avant impôts du trimestre, à 115,3 millions, est réduite de 42% par rapport à l'an dernier. Le groupe ne fait pas de prévisions pour la fin de l'année et évoque simplement, pour 2003, la perspective d'une croissance "significative" du chiffre d'affaires.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.