Atos Origin veut poursuivre l'amélioration de sa rentabilité

 |  | 403 mots
Atos Origin tient bon. Malgré le ralentissement progressif de son activité tout au long de l'année dernière, le numéro deux européen des services informatiques est parvenu à améliorer sa rentabilité opérationnelle, traduisant le succès de la fusion avec Origin, l'ancienne filiale de Philips. Un effort que la SSII entend bien poursuivre cette année.En 2001, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 3 milliards d'euros, soit une progression de 7,3% par rapport à l'année 2000, conformément à ses prévisions revues en baisse. Face aux difficultés rencontrées sur les marchés américains, asiatiques et d'Europe du Nord, Atos Origin avait dû se résoudre en novembre dernier à abaisser l'objectif de croissance de ses revenus de 10 à 7-8% (lire article ci-contre).Les dépenses d'investissement informatiques des entreprises devant encore se tasser ces prochains mois, Atos Origin se prépare à une nouvelle année difficile, notamment dans ses activités de conseil et d'intégration de systèmes, et table sur une progression de son chiffre d'affaires comprise entre 7 et 9%. Il y a encore quelques mois, la SSII visait une croissance de 15%...Une bonne nouvelle toutefois : malgré la baisse de régime observée en fin d'année, Atos Origin est parvenu à améliorer sa rentabilité. Le résultat d'exploitation s'élevant à 261,2 millions d'euros (+49%), la marge opérationnelle ressort à 8,6% du chiffre d'affaires contre 6,2% en 2000. Une performance que Bernard Bourigeaud, PDG d'Atos, attribue au succès de la fusion avec Origin, "réalisée en un temps record". "Nous avons radicalement réorganisé l'ensemble des activités, et les résultats financiers de 2001 témoignent de bénéfices substantiels qui ont été obtenus (...). Les coûts centraux ont été réduits de moitié, les coûts directs et indirects diminués de manière significative", indique-t-il dans un communiqué. Et le groupe français entend bien maintenir ce cap cette année, confirmant une nouvelle fois aujourd'hui son objectif d'une marge opérationnelle de 10% fin 2002.Ces efforts sont d'ailleurs salués en Bourse. Mercredi, l'action Atos Origin a en effet signé la plus forte progression des valeurs du SRD, bondissant de 5,89% à 90,85 euros à la clôture. Mais la progression du titre, qui atteint 23% depuis le début de l'année, pourrait bien s'essoufler. C'est d'ailleurs l'opinion de la société de Bourse Wargny dont l'objectif de cours de 89 euros est désormais dépassé.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :