Allianz entend doubler son bénéfice cette année

 |  | 413 mots
Lecture 2 min.
L'assureur allemand Allianz n'aura guère surpris le marché en présentant des résultats 2001 parfaitement en ligne avec ses objectifs et les attentes des analystes. Comme il l'avait annoncé il y a quelques mois, le premier assureur européen a réalisé un bénéfice net de 1,7 milliard d'euros l'an passé. Les analystes financiers sondés par Reuters attendaient en moyenne un bénéfice de 1,69 milliard d'euros.Ce résultat, qui chute de moitié par rapport aux 3,46 milliards d'euros engrangés en 2000, porte néanmoins la marque des attentats du 11 septembre aux Etats-Unis. Une tragédie qui au total aura coûté 1,5 milliard d'euros à l'assureur et fait plonger son résultat du troisième trimestre dans le rouge (lire article ci-contre). Les difficultés financières de sa filiale bancaire, Dresdner Bank, consolidée dans les comptes de l'assureur depuis septembre dernier, affectent également les résultats d'Allianz.Du côté des recettes, les entrées de primes brutes dans l'assurance ont progressé de 8,1% l'an dernier pour atteindre 74,2 milliards d'euros. Un taux de croissance bien supérieur à l'objectif de 5% que s'était fixé le groupe initialement, rappelle Allianz dans un communiqué. L'assureur allemand précise d'ailleurs que cette performance est à mettre au compte avant tout des activités d'assurance dommages. Pour 2002, Allianz vise une croissance de ses activités d'assurance de plus de 4% à taux de change constants et prévoit de doubler son bénéfice net à plus de 3 milliards d'euros. Un chiffre qui satisfait investisseurs et analystes. "Il n'y a pas de surprises pour 2001. Pour 2002, nous sommes agréablement surpris que le groupe s'attende à réaliser un bénéfice supérieur à 3 milliards d'euros", indique notamment Carsten Zielke qui suit la valeur pour West LB Panmure. Et le titre Allianz de bondir de plus de 5% à 247,75 euros en fin de séance à Francfort. Depuis le début de l'année, la valeur a cédé un peu près de 7%.Hier soir, ce sont les AGF, filiale d'Allianz à plus de 50%, qui ont présenté leur chiffre d'affaires pour 2001. A 18,47 milliards d'euros, ce chiffre traduit une progression de 5,1% par rapport à l'année 2000. Le chiffre d'affaires réalisé dans les métiers d'assurance atteint 16,62 milliards d'euros (+4,9%), notamment grâce à la performance de l'assurance non vie (assurance dommages) dont les recettes ont été dopées par l'accélération des hausses tarifaires. A la Bourse de Paris, l'action AGF s'est adjugée 0,59% sur la séance de jeudi pour finir à 51,55 euros.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :