Le procès Elf reporté

 |  | 398 mots
Lecture 2 min.
Sans surprise, la cour d'appel de Paris a décidé le report du procès Elf. Ce renvoi fait suite à une demande des avocats de Loïk Le Floch-Prigent, l'un des principaux acteurs de cette affaire riche en rebondissements qui défraie la chronique judiciaire depuis plusieurs années. Pour les défenseurs de l'ancien PDG du groupe pétrolier, qui souffre d'après ses proches d'une pancréatite aigüe et est actuellement hospitalisé au Liban, ce procès ne pouvait avoir lieu en l'absence de leur client.Ce point de vue était partagé par l'accusation. Le parquet s'est en effet prononcé en faveur d'un report. "Loïk Le Floch-Prigent est l'auteur principal de l'abus de biens sociaux, il n'est pas envisageable de juger les complices de receleurs éventuels indépendamment de l'auteur principal", a ainsi estimé le représentant du ministère public. Ce dernier s'est par ailleurs interrogé sur les conditions dans lesquelles la justice française pourrait vérifier l'état de santé de l'ex PDG d'Elf.Sur ce point justement, la cour d'appel de Paris a ordonné une expertise médicale de Loïk Le Floch-Prigent. Soit l'ex-PDG d'Elf est rapatrié en France et il pourra être expertisé par un médecin français, soit il doit rester au Liban et la France devra délivrer une commission rogatoire internationale pour qu'un expert nommé par la cour puisse s'y rendre. Le tribunal a précisé que l'expert devra remettre son rapport avant le 7 mai. Une audience sera tenue le 13 mai afin de fixer une nouvelle date pour le procès.L'affaire Elf concerne le détournement présumé de 64,5 millions de francs (9,83 millions d'euros) des caisses d'Elf au début des années 90, au profit de Christine Deviers-Joncour, 54 ans, et de son ex-amant, Roland Dumas, 79 ans, ancien ministre des Affaires étrangères et ancien président du Conseil constitutionnel.Le 30 mai 2001, en première instance, le tribunal correctionnel a condamné Roland Dumas à trente mois de prison dont six mois fermes, Christine Deviers-Joncour à trois ans de prison dont 18 mois fermes, Alfred Sirven, ancien bras droit du PDG d'Elf, à quatre ans de prison ferme et Loïk Le Floch-Prigent à trois ans et demi de prison ferme. Gilbert Miara, 63 ans, un ex-amant de Christine Deviers-Joncour qui a aussi bénéficié de l'argent, a été frappé de trois ans de prison dont 18 mois fermes.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :