Microsoft relativise son chiffre d'affaires trimestriel

 |  | 455 mots
Lecture 2 min.
Trois jours après avoir publié des résultats supérieurs aux attentes et des perspectives alléchantes, Microsoft a tenu à nuancer ses chiffres par la voix de son PDG, Steve Ballmer. Le patron du numéro un mondial du logiciel a bien précisé que les ventes réalisées au premier trimestre (juillet-septembre) de son exercice étaient exceptionnelles et que ce niveau ne pourrait être maintenu sur l'ensemble de l'année. "Nous n'essayons pas de dire que nous pourrons soutenir les ventes du premier trimestre [ces prochains mois, ndlr]. C'est une anomalie exceptionnelle", a précisé Steve Ballmer à la télévision australienne Nine Network. "Nous continuons de constater que l'environnement est assez difficile, en comparaison de ce que j'appelerai 'le bon vieux temps'", a-t-il également expliqué.Au premier trimestre, les ventes ont en effet fait un bond de 26% grâce à la nouvelle politique commerciale en matière de licences. Depuis le 1er août, les entreprises ne bénéficient plus de mises à jours ponctuelles des logiciels qu'elles ont achetés à l'éditeur, mais doivent s'acquitter d'un abonnement courant sur plusieurs années (lire ci-contre). Au delà de ces nouveaux contrats, toutes les divisions du groupe ont vu leurs ventes croître de plus de 10% sur le trimestre, précisait jeudi le groupe dans son communiqué. Que ce soit la division systèmes d'exploitation, la plus performante du groupe (+33%), la branche "productivité" (Office, Project ou Visio) qui a augmenté de 26% ou "Servers & Tools" dont les ventes ont progressé de 14%.Le résultat net est ressorti à 50 cents par titre, soit 4 cents de mieux que ne l'attendaient les analystes. Du coup, Microsoft a revu ses perspectives à la hausse pour l'exercice en cours (clos en juin 2003). Le géant du logiciel table désormais sur un chiffre d'affaires compris entre 32,2 et 32,6 milliards de dollars, soit une progression annuelle de 13,5 à 14,9%, et sur un bénéfice par action de 1,89 à 1,95 dollar.En milieu de séance sur le Nasdaq, l'action Microsoft cédait 1,58% à 52,31 dollars. Accord de marketing avec Siebel. Comme promis la semaine dernière, Microsoft et Siebel ont présenté ce lundi un vaste accord de coopération marketing et commerciale. Les deux groupes vont consacrer plusieurs millions de dollars à constituer une équipe commune chargée d'adapter les logiciels de Siebel, spécialisés dans la gestion de la relation-client (CRM), à la plate-forme de services Web .Net de Microsoft. Ils promettent ainsi à leurs futurs clients communs un délai de déploiement raccourci et une baisse des coûts globaux d'acquisition et de maintenance. Siebel devrait être le principal bénéficiaire de l'accord, en améliorant sa visibilité auprès des grands comptes. En milieu de séance à Wall Street, l'action Siebel gagnait 4,52% à 6,48 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :