Dexia projette un rachat d'actions, le titre grimpe

 |  | 418 mots
Lecture 2 min.
Avec un gain de 2,18% à 15,50 euros en clôture alors que le marché parisien a perdu 1,56%, l'action Dexia met un terme à deux séances consécutives de baisse. Les investisseurs réagissent favorablement aux propos du PDG de la banque franco-belge, Pierre Richard, qui a annoncé mercredi soir son intention de procéder à un rachat d'actions pouvant aller jusqu'à 10% du capital de la banque pour soutenir son cours de Bourse.A l'occasion d'une conférence de presse, Pierre Richard a déclaré qu'il n'était pas satisfait du cours de l'action Dexia qui a chuté de 16,5% l'an dernier, sous-performant l'indice belge Bel-20 (-10,8%) dont elle fait partie. Or, un programme de rachat d'actions suivi d'une annulation des titres rachetés présente l'avantage d'augmenter mécaniquement le bénéfice par action et de doper les cours. Hormis la perspective d'un prochain rachat d'actions, la valeur profite également d'une recommandation favorable de la société de Bourse Fortis Securities. Celle-ci a annoncé ce matin qu'elle était passé d'"alléger" à "accumuler" sur le titre pour des questions de valorisation. Le bureau d'études a notamment indiqué que depuis qu'il était passé à "alléger" en novembre dernier, l'action Dexia avait sous-performé le marché. Le titre a en effet abandonné plus de 7% depuis le début du mois de novembre alors que l'indice européen Stoxx du secteur bancaire a progressé dans le même temps de 30% environ. Et Fortis Securities d'ajouter qu'"au cours actuel, l'action affiche de nouveau un fort potentiel de hausse de 18% alors que nous pensons que le risque de baisse est plutôt limité".Car la rentabilité de Dexia ne devrait pas se dégrader, et pourrait même s'améliorer cette année à en croire les déclarations de Pierre Richard qui prévoit des coûts du même niveau que ceux de 2001. Cela fait plusieurs mois que la banque, qui fait face à l'intégration de la compagnie d'assurance Artesia et de la banque Kempen & Co acquises l'an dernier, s'est lancé dans un programme de réduction de ses coûts de fonctionnement. Ceux-ci ont atteint 2,4 milliards d'euros entre janvier et septembre 2001, comparé à 943 millions d'euros durant la même période de 2000. Malgré l'augmentation de ses coûts, Dexia sera en mesure d'enregistrer une croissance de son bénéfice net par action de l'ordre de 9,4% sur l'exercice 2001, soit du même niveau que lors des neuf premiers mois de l'an passé, a également indiqué le président de la banque.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :