Pepsico bondit sur un bon troisième trimestre

Le fabricant de boissons Pepsico a visiblement réjoui les investisseurs mardi en publiant ses résultats du quatrième trimestre. En milieu de matinée sur les marchés new-yorkais, le titre gagnait 11,82% à 40,01 dollars. Il réduit ainsi sa perte depuis le début de l'année à 17,87%. Le fabricant de Pepsi, la célèbre boisson concurrente de Coca-Cola, a sensiblement progressé en un an. Son bénéfice a augmenté de 12% sur un an au troisième trimestre, à 996 millions de dollars (56 cents par titre), un chiffre dans le haut de la fourchette des prévisions des analystes. Des résultats affichés à périmètre constant et n'intégrant pas le rachat de Quaker Oats. Si l'on en tient compte, le bénéfice net ressort à 54 cents par titre, contre 34 cents il y a un an, en raison d'une charge de 231 millions de dollars. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 6,38 milliards de dollars, en hausse de presque 4% sur un an. Sur l'ensemble de l'exercice, le groupe anticipe une croissance de son bénéfice par action de 14%, contre une précédente fourchette de 13 à 14%. Il compte par ailleurs dégager 200 millions de dollars de synergies après le rachat de Quaker Oats l'an passé.Par division, au troisième trimestre, les ventes de Frito-Lay Amérique du Nord, la plus grosse unité du groupe qui chapeaute toutes les marques de biscuits apéritifs telles que Doritos, Go Snack ou Lay, n'ont pas été aussi bonnes qu'attendu. Elles ont progressé de 3% à 2,08 milliards de dollars. Si les volumes ont été bons, le chiffre d'affaires a légèrement pâti des offres promotionnelles concédées ce trimestre. D'ailleurs, le bénéfice d'exploitation de la division s'affiche en hausse de 6% au troisième trimestre, contre 8% au deuxième.A contrario, les ventes de boissons ont réalisé des performances honorables en augmentant de 10% en volume, en particulier grâce aux boissons énergétiques Gatorade, tandis que les jus de fruits Tropicana sont restés stables sur un an. Le chiffre d'affaire de la division Amérique du Nord dans son ensemble a augmenté de 8%. Enfin, Quaker Food Amérique du Nord, la branche la moins importante en termes de chiffre d'affaires, a vu ses ventes baisser de 4%, en raison des contre-performances des ventes de céréales. Pepsico avait racheté Quaker Food l'an dernier pour 13,9 milliards de dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.