Dell ouvre des kiosques aux Etats-Unis

Cela pourrait ressembler à un retour en arrière, bien que le groupe s'en défende. Dell, l'ex numéro un mondial du PC avant la fusion HP/Compaq, a ouvert un kiosque dans un centre commercial d'Austin au Texas et il s'apprête à faire de même dans 20 autres "Mall" disséminés aux Etats-Unis ce mois-ci. Le but: renouer le contact entre le client et les produits du groupe. Dans les "kiosques Multimédia Dell", le chaland a tout loisir de faire connaissance avec les produits du groupe, du PC portable équipé des derniers processeurs Intel jusqu'aux accessoires tels que les écrans plats, les caméras numériques ou les imprimantes. Les vendeurs de Dell sont là pour conseiller la clientèle et répondre à ses questions. Ensuite, l'intéressé peut passer commande sur le site www.dell.com, à partir du magasin, les produits étant directement livrés chez lui.La stratégie n'est pas nouvelle pour les fabricants de PC. Gateway s'y est essayé en Europe avec un succès mitigé, tandis qu'Apple a ouvert 27 magasins l'an dernier aux Etats-Unis et doit doubler cette capacité cette année. Pour Dell, l'initiative semble aller à contre-courant de la stratégie qui a fait son succès. Le fabricant, qui s'est hissé à la place de numéro un mondial du PC avant la fusion des numéros 2 et 3 du secteur, a fondé sa réussite sur une politique de distribution directe via Internet. Ce qui a l'avantage de réduire sensiblement les coûts. Dans un domaine sensiblement standardisé, Dell peut ainsi vendre moins cher des PC similaires à ceux de ses concurrents. On peut alors se demander comment l'ouverture de ces kiosques s'inscrit dans la stratégie de Dell.Pour l'instant, Dell est le seul constructeur à avoir continué à accroître ses ventes dans un marché en déclin. Pour le trimestre en cours (clos fin juillet), Merrill Lynch pense qu'il atteindra ses objectifs. Le chiffre d'affaires devrait s'élever à 8,2 milliards de dollars pour un bénéfice par action de 18 cents. En revanche, la banque d'affaires a revu ses prévisions à la baisse pour le troisième trimestre, ainsi que sur l'ensemble de l'exercice, citant des perspectives du marché moins favorables pour l'industrie.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.