La fusion EchoStar/DirecTV bloquée par la FCC

Ce n'est qu'une petite surprise. La Federal Communications Commission (la FCC) a décidé de bloquer la fusion entre les deux bouquets de télévision par satellite, EchoStar, le numéro deux américain, et DirecTV, la filiale de Hughes Electronics (General Motors). La commission s'est toutefois dite prête à étudier une nouvelle proposition de rachat formulée par EchoStar. Les deux groupes avaient demandé il y a quelques jours un délai afin de proposer des "concessions structurelles", pour que l'opération se réalise. Et ce alors que la presse véhiculait dans ses colonnes depuis quelques semaines l'opinion défavorable des membres de la FCC au projet. Même si les deux groupes n'avaient pas apporté plus de précisions sur les concessions envisagées, il aurait pu s'agir de cessions d'actifs. Mais cette proposition n'a pas suffi à effacer les inquiétudes de la FCC. Cette dernière craint en effet par dessus tout que l'opération réduise la concurrence dans certaines régions, voire crée un monopole dans des zones rurales.Depuis quelque temps, les rumeurs négatives s'accumulaient donc autour du projet. Le mois dernier, les experts de l'antitrust américain avaient recommandé à l'administration Bush de s'opposer à la fusion des deux bouquets, selon des sources citées dans la presse anglo-saxonne. C'est il y a tout juste un an que les deux groupes avaient annoncé leur intention de fusionner, dans le cadre d'une opération de 18 milliards de dollars. Si elle s'était concrétisée, l'opération n'aurait même pas créé le numéro 1 du marché de la télévision payante. Avec 16,7 millions d'abonnés, le groupe serait resté derrière celui qui pourrait naître de la fusion d'AT&T Broadband et de Comcast, qui devrait réunir 22 millions d'abonnés. Ce dossier est encore sur le bureau des autorités de la concurrence.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.