Bruxelles demande à Schneider de céder Legrand en un seul bloc

 |  | 318 mots
Lecture 2 min.
La Commission européenne de Bruxelles a annoncé les modalités de la séparation de Schneider Electric et Legrand. Le groupe présidé par Henri Lachmann devra céder l'ensemble des actifs de Legrand en un seul bloc et dans un "délai approprié", a indiqué l'exécutif bruxellois.Cette fusion, réalisée en juillet dernier par une offre publique d'échange qui avait donné à Schneider 98% du capital de Legrand, a été interdite le 10 octobre par l'exécutif européen au motif qu'elle risquait d'aboutir à un renforcement de position dominante sur le marché de la construction électrique. Schneider attendait depuis de connaître les modalités de séparation qui lui seraient imposées. "La Commission européenne a accordé un délai approprié à Schneider pour lui permettre d'explorer les différentes formes et modalités de séparation et pour maximiser, de ce fait, la valeur de son investissement dans Legrand", précise la Commission dans un communiqué, ajoutant que le délai est "confidentiel". Selon les informations de La Tribune, celui-ci serait de neuf mois avec possibilité de l'étendre à douze (lire articles ci-contre). Schneider Electric a donc le champ libre pour décider des modalités financières de sa séparation d'avec Legrand. Le groupe français pourra opter pour une vente de gré à gré ou une remise sur le marché boursier mais il "devra, néanmoins, céder l'ensemble des actifs de Legrand en un seul bloc, ce qui exclut une vente par appartements", indique la Commission qui insiste sur le fait que, pour rétablir une concurence effective, Legrand ne doit pas être démantelé. Au terme de ce processus, Schneider ne pourra conserver une participation supérieure à 5% dans le capital de Legrand. En Bourse, cette annonce fait peu réagir le titre Schneider qui avance de 0,1% à 51,35 euros en fin de séance. En revanche, Legrand abandonne 2,86% à 170 euros.Avec Reuters.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :