Valeo anticipe un faible premier trimestre

 |  | 501 mots
Lecture 2 min.
Les résultats trimestriels présentés par Valeo vendredi matin sont en ligne avec les attentes des marchés. Sur les trois derniers mois de son exercice 2001, l'équipementier automobile a vu son bénéfice d'exploitation tomber à 112 millions d'euros, en recul de près de 33% par rapport à la même période de l'exercice précédent. En prenant en compte les frais de restructurations engagés par Valeo aux Etats-Unis, le quatrième trimestre se solde par une perte nette trimestrielle de 417 millions d'euros, à comparer avec un profit de 78 millions d'euros lors de la même période de 2000. Ces chiffres du quatrième trimestre portent la perte nette annuelle de Valeo à 591 millions d'euros. Le résultat d'exploitation est positif, à 388 millions d'euros, en recul de 32,3% par rapport aux 573 millions d'euros réalisés un an plus tôt. Ce bénéfice reflète, après un point bas "historique" au premier trimestre, "les efforts soutenus et continus mis en oeuvre dans tous les secteurs de l'entreprise", explique Valeo. L'année 2001 a en effet été particulièrement difficile pour Valeo qui a dû supporter les coûts de restructuration de sa filiale américaine de Rochester (526 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice), qui s'est déclarée en faillite mi-décembre. Valeo a été particulièrement affecté par le recul du marché automobile outre-Atlantique, ses ventes dans cette zone ont chuté de 14%. Malgré ce nouveau dérapage du résultat net de l'équipementier, ce dernier a amélioré sa marge d'exploitation sur le trimestre. Elle s'établit à 4,6% d'un chiffre d'affaires qui s'est monté sur les trois derniers mois de l'année à 2,4 milliards d'euros. Ce redressement est imputable au programme de réduction des coûts mis en place en début d'année 2001. Dans le cadre de ce programme, Valeo a supprimé 10% de son effectif l'an dernier et a annoncé le 11 janvier 5.000 suppressions d'emplois supplémentaires à travers le monde pour faire face à la baisse de la production automobile mondiale. Sur l'ensemble de l'exercice 2001, la marge d'exploitation de Valeo est tombée à 3,8% (contre 6,3% en 2000) d'un chiffre d'affaires qui a dépassé les 10,2 milliards d'euros. Même s'il table sur une poursuite de la baisse de la production automobile, aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis, le groupe estime pouvoir améliorer sa rentabilité opérationnelle cette année. La direction de l'équipementier précise que ces anticipations intègrent un premier trimestre faible. Loin de s'améliorer, la situation du marché automobile devrait en effet empirer cette année. Thierry Morin, PDG de Valeo, a d'ores et déjà indiqué qu'il prévoyait un marché automobile en recul de 5 à 10% en Europe cette année et de 8 à 10% aux Etats-Unis. A la Bourse de Paris, l'action Valeo, qui a progressé vendredi de 1,15%, accroît ses gains lundi, en s'octroyant 0,93% à 48,85 euros. Profitant du rebond des valeurs cycliques, le titre a nettement remonté depuis ses plus bas de la fin septembre (+46%), un peu moins cependant que l'indice Stoxx du secteur (+54%).latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :