Deutsche Telekom a cédé pour 1,7 milliard de biens immobiliers

 |  | 348 mots
Lecture 2 min.
Le plan de désendettement de Deutsche Telekom se poursuit. L'opérateur télécoms allemand a annoncé avoir cédé pour 1,7 milliards d'euros d'actifs immobiliers en 2002, dont 1,1 milliard d'euros au quatrième trimestre. Depuis quelques mois, l'opérateur multiplie les opérations de cessions. Il a notamment vendu 10% de T-Online, sa filiale Internet cotée au Neuer Markt, engrangeant une plus-value de 730 millions d'euros. Il a également vendu sa participation dans Eutelsat. Une opération qui lui a rapporté 210 millions d'euros. Enfin, sa filiale de services aux entreprises, T-Systems, a cédé pour 273 millions de créances clients. L'ensemble de ces opérations a permis à l'opérateur d'engranger 1,2 milliard d'euros, une somme destinée à réduire sa dette. Deutsche Telekom compte en effet ramener son endettement entre 50 et 53 milliards d'euros fin 2003, contre 64 milliards d'euros fin septembre. La dette ne serait plus que trois fois supérieure aux prévisions d'Ebitda 2003, qui vont de 16,7 à 17,7 milliards d'euros. D'autres opérations de cession sont donc prévues. L'une des plus importantes devrait être la vente des antennes relais annoncée dernièrement par le nouveau PDG du groupe, Kai Uwe-Ricke. Pour l'instant aucune modalité n'a été annoncée sur la participation que l'opérateur cèderait. Selon les analystes cette branche vaudrait entre 2 et 4 milliards d'euros. Dernièrement, des sources proches du dossier faisait aussi état de l'intention de DT de se désengager du marché français en cédant la société télécoms Siris et la SSII Soleri. Siris vaudrait actuellement le tiers des 732 millions d'euros acquittés par DT en 1999 pour son acquisition. Surtout, le groupe a promis de boucler la vente de son réseau câblé au premier trimestre 2003, une opération qui traîne en longueur depuis 2 ans. Elle devrait rapporter environ 2 milliards d'euros. L'opérateur doit engager des négociations exclusives avec un consortium financier composé de la banque Goldman Sachs et du fonds d'investissement Apax, selon les dernières informations du Frankfurter Allgemeine Zeitung. Enfin, Deutsche Telekom pourrait céder sa branche annuaire. Une opération évaluée 1 milliard d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :