Un entretien avec Mickaël Mendes et Philippe Bisiaux, Masters franchisés de Husse France.

 |  | 668 mots
Lecture 3 min.
Le groupe s'est implanté en 1996 en France. C'est Philippe Bisiaux qui a pris la master franchise du Tiers Ouest, Nord et Est de la France. Quelques mois plus tard Mickaël Mendes a acheté la master franchise pour la le Grand Sud Ouest et Paris. Marie Christine Lacarrière est implantée sur les régions du Rhône, Paca et Languedoc Roussillon.La direction de l'enseigne en France est collégiale. Aujourd'hui Husse recherche des candidats à la franchise, mais également des "sous-masters régionaux".Comment sélectionnez vous vos franchisés ?Le recrutement est un métier à part entière. Certains candidats pensent que le plus difficile est "d'acheter" la franchise. Alors qu'en réalité, c'est une fois installé que le travail commence. Et le plus important est d'aller chercher le client. Le meilleur produit du monde ne se vendra que si l'on va au devant du client. Encore faut-il l'identifier.Nous avons mis en place un certain nombre d'outils : mailings, publicités, solutions de télémarketing. Mais la démarche directe est indispensable...Nous avons créé une méthode qui permet d'entrer facilement en contact avec le client sans qu'il y ait d'acte de vente, mais l'offre d'échantillons. Quant au télémarketing, il donne les mêmes résultats que le porte à porte, avec coût bien entendu plus cher. Nos partenaires ne sortent pas des grandes écoles de commerce. Ils viennent de tous horizons. Nous avons un ancien transporteur qui est l'un de nos meilleurs éléments. Un autre est un ancien mineur. D'autres sont des cadres qui ont décidé de changer de vie...Ce que nous attendons de nos partenaires, c'est du travail et du sérieux. Nous avons la chance d'avoir pu mettre en place une logistique parfaitement huilée. Trois plateformes fonctionnent sur le territoire, avec un outil de prise de commande et de livraison simple et efficace. C'est une force chez Husse.La structure mise en place permet une gestion facile de l'ensemble des impératifs de chacun, mais j'insiste : Ce n'est pas Husse qui va apporter le client.Comment a débuté l'histoire Husse ?Le fondateur était distributeur de différentes marques d'aliments pour chats et chiens. En 1987, ne voulant plus dépendre des fabricants, il décidé de créer sa propre marque, mais pour cela, il devait distribuer ses propres produits sous un emballage à son nom. Il a sous-traité les fabrications. Le système fonctionne toujours de la même façon, ce qui nous permet d'être à la pointe de la technologie sans être handicapé par un outil de production peu souple et devant sans cesse investir dans un service de recherche et développement. C'est aussi une garantie pour le franchisé qui sait qu'il ne sera jamais mis en danger par la fermeture d'une usine ou des changements de politique commerciale...Vous avez une structure commerciale composée de plusieurs niveaux. Pouvez-vous nous expliquer comment fonctionne votre réseau ?La France est répartie de trois zone géographiques confiées à trois Masters. Notre rôle est d'implanter des franchisés dans nos régions ainsi que des distributeurs et des commerciaux sous contrat de VDI. Le franchisé dispose d'un territoire exclusif et lorsqu'un VDI ou un distributeur fait une vente sur le territoire du franchisé, ce dernier perçoit sa rémunération. De cette façon, nous pouvons mailler tout un territoire.A ce jour, il y a environ 110 personnes qui tournent dont 50 franchisés et 60 VDI et distributeurs.Quels sont vos objectifs de développement ?Il est évident que nous serions ravis de couvrir rapidement le territoire, mais l'objectif n'est pas de devenir les champions du nombre d'ouvertures. Nous tenons à faire un recrutement qualitatif. Il est raisonnable de penser que nous pouvons ouvrir une franchise par mois et mettre en place 3 à 5 autres partenaires. Mais j'insiste notre objectif est de permettre à nos partenaires de réussir leur entreprise. Parce que c'est aussi leur réussite qui fera la nôtre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :