L'espagnol SCH souhaite se désengager de la Société Générale

 |  | 350 mots
Lecture 2 min.
A l'occasion de la publication de ses résultats annuels, Santander Central Hispano (SCH), première banque espagnole, a annoncé son intention de céder certaines de ses participations, notamment la part de 1,5% qu'elle détient au sein du capital de la Société Générale."Notre alliance avec la Société Générale n'implique pas forcément que nous conservions cette participation", a notamment déclaré Emilio Botin, PDG de la banque, à l'occasion d'une conférence de presse sur les résultats de SCH. Ce dernier a par ailleurs ajouté qu'il n'écartait pas non plus la vente des 4,5% que la banque espagnole possède dans Commerzbank, à condition que le prix de cession soit intéressant.Les résultats publiés ce matin par l'établissement bancaire espagnol illustrent les difficultés rencontrées par les banques espagnoles en Argentine. Du fait des liens historiques entre les deux pays, celles-ci sont les plus exposées au risque argentin. Selon une récente étude réalisée par la Banque des règlements internationaux (BRI), les engagements des banques espagnoles en Argentine représentent en effet plus de 15% de la totalité des engagements consolidés internationaux des banques dans le pays. Et SCH en a fait les frais. Le groupe s'est en effet vu contraint de passer une provision de 1,28 milliard d'euros pour faire face aux pertes essuyées par sa filiale en Argentine, Banco Rio. Cette provision plus importante que prévu a particulièrement pesé sur le résultat net qui s'établit à 2,49 milliards d'euros, soit une progression de 10,1% par rapport à 2000. Une croissance bien inférieure aux 16% précédemment annoncés par SCH.La situation en Argentine a particulièrement pesé sur le cours de Bourse de la banque ces derniers mois. En 2001, l'action SCH a en effet reculé de 17% quand le cours de Bourse de BBVA (Banco Bilbao Vizcaya Argentina), sa principale rivale, perdait 12%. Depuis le début de l'année, les deux banques accusent des reculs de 1,3% pour SCH et de 5,4% pour BBVA. Mardi, le titre SCH a progressé de 2,79% à 9,20 euros.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :