Sony récolte les fruits du succès de la PlayStation2

 |  | 462 mots
Lecture 2 min.
Sony a réservé une bonne surprise aux investisseurs vendredi en publiant pour le troisième trimestre de son exercice un résultat supérieur aux attentes, notamment grâce à sa division jeux vidéos. Si le deuxième trimestre du groupe avait été qualifié de faible par le géant de l'électronique grand public lui-même (voir ci-contre), Sony aura inversé la tendance pour la fin de l'année 2001, correspondant à la traditionnelle période des fêtes.Pour octobre-décembre, le groupe japonais accuse un repli de 14,4% de son résultat net (64 milliards de yens). Mais le résultat opérationnel s'établit bien au-dessus des attentes du marché. A 158,6 milliards de yens, il enregistre une progression de 9,6% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Les analystes attendaient pour leur part un résultat d'exploitation compris entre 110 et 133 milliards de yens. Les ventes du groupe ont augmenté de 7,5% à 2.290 milliards de yens contre 2.130 milliards un an plus tôt.Fort de ce succès, le groupe a décidé de relever ses prévisions de profits pour l'ensemble de son exercice. Sony table désormais sur un bénéfice opérationnel annuel de 130 milliards de yens au lieu des 120 milliards initialement prévus. La prévision d'un bénéfice net de 10 milliards de yens est par ailleurs confirmée.Principal facteur de cette performance : le succès rencontré par la console de jeux PlayStation2. Les ventes de la nouvelle console de jeux du Japonais ont atteint 5,42 millions d'unités au cours du trimestre contre 2,88 millions il y a un an. Toutefois sur l'ensemble de l'exercice 2001/02, le groupe ne table plus que sur 18 millions d'unités vendues, contre 20 millions auparavant. Depuis son lancement au printemps 2000, Sony a déjà écoulé 24,99 millions de PS2. Autre élément qui a joué sur les résultats de Sony: la faiblesse du yen par rapport au dollar et à l'euro, qui a renchéri la valeur des exportations du groupe. Hors effets de change, le résultat opérationnel du groupe aurait chuté de 48%.Principale activité du groupe, la division électronique grand public est passée dans le vert au dernier trimestre 2001. Elle a enregistré un résultat d'exploitation de 70,57 milliards de yens, alors qu'elle était déficitaire de 24,9 milliards de yens au trimestre précédent. Les ventes ont surtout été tirées par les ordinateurs portables Vaio et les téléviseurs Wega. Toutefois, le résultat reste de 47% inférieur à l'an dernier, en raison du ralentissement du secteur en 2001. Cette division qui représente 70% de l'activité du groupe devrait voir son bénéfice chuter de 95% sur l'ensemble de l'exercice. A la Bourse de Paris, le titre Sony a gagné 3,46% vendredi, pour clôturer à 53,80 euros. latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :