Northrop veut racheter TRW pour 6 milliards de dollars

 |  | 232 mots
Lecture 1 min.
Grandes manoeuvres dans la défense américaine. Northrop Grumann vient en effet d'annoncer qu'il avait soumis au conseil d'administration de l'équipementier aéronautique et automobile TRW, une offre publique d'échange valorisant ce dernier à 5,9 milliards de dollars (6,74 milliards d'euros)."La transaction envisagée attribuerait pour chaque action de TRW l'équivalent de 47 dollars d'actions ordinaires de Northrop Grumman", précise le groupe de défense dans son communiqué. Ces modalités représentent une prime de 18% sur la base du cours de clôture du titre TRW jeudi ou de 22% si l'on considère la moyenne des cours de l'équipementier lors des douze derniers mois.Par ce rapprochement, Northrop Grumman souhaite notamment renforcer ses activités spatiales (satellites...) et acquérir de nouvelles technologies de communication. Le nouvel ensemble devrait dégager un chiffre d'affaires de l'ordre de 26 à 27 milliards de dollars, en excluant les activités automobiles de TRW que Northrop envisage d'ores et déjà de céder.Comme le laissait supposer les échanges avant-Bourse, cette annonce dope le cours de Bourse de TRW qui bondit de plus de 25% à 49,95 dollars au moment de la clôtur à Paris. Dans une déclaration à l'attention des actionnaires, les dirigeants de TRW leur ont toutefois recommandé de ne pas réagir favorablement à cette offre qu'ils n'ont pas sollicitée.De son côté, l'action Northrop Grumman se replie de 9,35% à 106,78 euros.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :