Série de mauvaises nouvelles pour le titre Schneider

 |  | 228 mots
Lecture 1 min.
En annonçant à l'occasion de la publication de son chiffre d'affaires 2001 une chute brutale de ses ventes aux Etats-Unis, Rexel, principal distributeur de Schneider Electric outre-Atlantique, a précipité la chute de ce dernier en Bourse. En fin de journée, le titre Schneider abandonne en effet 2,45% à 51,75 euros, Rexel chutant de son côté de plus de 5,5%.Rexel a indiqué jeudi matin que ses revenus avaient diminué de 3,6% sur une base comparable, l'an dernier. Le chiffre d'affaires réalisé aux Etats-Unis s'est replié de 8,5%, la chute atteignant plus de 18% pour le seul quatrième trimestre. "Le chiffe d'affaires de Rexel est un signe assez négatif pour l'hypothèse d'une reprise rapide, début 2002, de l'activité (...), la reprise se fera plutôt au second semestre voire à la fin de l'année", commente Luc Mouzon, analyste de BNP Paribas Equities, cité par Reuters.En outre, Schneider Electric est confronté à un autre problème de débouchés aux Etats-Unis. Le producteur d'électricité Calpine a annoncé hier une diminution particulièrement sévère de ses investissements cette année - celle-ci pourrait atteindre 2 milliards de dollars - et le report de la construction de 34 nouvelles centrales. Calpine a d'ailleurs averti les marchés que ses bénéfices 2002 seraient très en deçà des attentes des analystes, à 1,7 dollar par action contre un consensus à 2,2 dollars. latribune.fr avec agences.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :