Cessions à marche forcée chez Deutsche Bank

 |  | 325 mots
Décidée à faire le ménage dans ses participations et au sein de ses activités, la Deutsche Bank mène cette stratégie à un train d'enfer. Aujourd'hui, la première banque privée allemande a procédé à deux annonces. D'une part, elle a indiqué avoir vendu la totalité de sa part de 7,5% dans le capital de Continental pour un montant total d'environ 140 millions d'euros. D'autre part, elle a cédé son métier de conservation de titres au groupe financier américain State Street pour un montant allant jusqu'à 1,5 milliard d'euros, payable en cash et en actions. La transaction devrait être finalisée d'ici quatre mois et le prix peut encore faire l'objet d'ajustements.Après avoir accusé une perte nette de 169 millions d'euros en raison notamment d'une explosion de ses provisions pour risques de crédit, la Deutsche Bank souhaite redorer son image et ses résultats annuels dans un contexte économique difficile. D'où une série de cessions d'actifs. Le 24 octobre dernier, la banque avait annoncé la vente de la totalité des 9,3% qu'elle détenait dans Deutsche Boerse, ce qui lui a permis de récolter 360 millions d'euros. Deutsche Bank possède d'autres participations dans des sociétés cotées - dont 11,8% de DaimlerChrysler et 10% de Linde - qui pourraient aussi être vendues.A côté de ces participations, Deutsche Bank s'est aussi lancé dans une stratégie de cessions d'activités périphériques. Avant d'abandonner le métier de conservation de titres, l'établissement avait annoncé la vente de sa filiale américaine de crédit-bail pour 2,9 milliards de dollars et avait indiqué qu'il cédait la gestion indicielle de patrimoine, ce qui pourrait lui rapporter 260 millions d'euros.Au total depuis un mois, Deutsche Bank a annoncé pour 5,16 milliard d'euros de cessions (participations ou actifs). A la Bourse de Francfort un peu avant 18 heures, l'action Deutsche Bank gagnait 5,29%, superformant le marché qui progressait à la même heure de 1,47%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :