Motorola à la reconquête de sa gloire passée

Alors que ses ventes ont reculé de 1,7% en 2001, selon les statistiques publiées par Dataquest, on pouvait attendre une attitude offensive de Motorola, le géant américain des téléphones portables. Mais les représentants du groupe du New Jersey ont carrément ignoré ces chiffres et refusé de les commenter lors de leur conférence de presse du CeBIT le 13 mars. Tout comme ils ont balayé en un clin d'oeil l'annonce de leur propre téléphone 3G (modèle A820, dont des démonstrations sont possibles sur leur stand), disponible, d'après la société, au troisième trimestre 2002. Le constructeur a ainsi observé un silence radio total en ce qui concerne les volumes qui seront disponibles à cette date. Même discrétion en ce qui concerne les quelques terminaux que le constructeur a présenté comme étant des nouveautés. De même, un communiqué de presse présentant un accord passé avec AOL Time Warner a été complètement passé sous silence, alors qu'il permettra aux possesseurs de téléphones Motorola de disposer de contenus dérivés des productions de la Warner Bros sur leur appareil favori : sonnerie, logos, animations, économiseurs d'écrans à l'effigie de la série Friends ou de personnages aussi mondialement connus que Bugs Bunny ou encore Duffy Duck. Cela valait vraiment la peine de ne pas en parler ! Il faut dire que Nokia avait annoncé la veille un accord avec Lucasfilms pour le même genre de services à propos du film La Guerre des Etoiles. C'est dommage car une place était à prendre entre Siemens le sérieux, Ericsson le tristounet et Nokia le flamboyant un peu arrogant dans son approche du marché. Et surtout, cela aurait constitué une réponse compétitive à Samsung, la valeur montante des fabricants de terminaux... A la place, l'exercice a tourné à un discours marketing à outrance, entre "nous avons souvent été les meilleurs par le passé" et l'évocation nébuleuse d'un monde merveilleux où le client est roi, assené à coup de concepts plutôt vides de signification concrète. Encore dommage car, à titre d'exemple, le modèle A388 présente des applications plus que sympathiques : accès e-mails, reconnaissance de l'écriture, messagerie instantanée, etc.. Idem pour le modèle 3G évoqué ci dessus qui facilitera l'enregistrement, l'envoi et la réception de vidéo clips ou bien encore le surf sur le Net tout en poursuivant une communication téléphonique.Motorola s'est étendu un peu plus longuement, en revanche, sur l'arrivée de ses téléphones entièrement conçus avec le langage Java, revendiquant une position de leader en la matière. Toute la gamme de l'Américain sera compatible avec ce langage au quatrième trimestre 2002, permettant beaucoup de facilité dans la programmation et le développement plus rapide et plus facile de nouvelles applications. Ce qui permettra notamment aux utilisateurs de télécharger de façon simple de nouvelles applications au fur et à mesure que leurs goûts et leur humeur évoluent.Mais puisque le "tout marketing" est à l'honneur, acceptons l'augure de Motorola qui veut que si 2001 était une année de recentrage et de "remise en forme", 2002 sera l'année où Motorola "jouera pour gagner".Thierry Michel, au CeBIT

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.