France Télévisions attire de nouveau les publicitaires

France Télévisions, qui regroupe maintenant les chaînes France 2, France 3 et France 5 (ex-la Cinquième), a annoncé aujourd'hui un chiffre d'affaires 2001 en petite hausse de 3,7% à 2,1 milliards d'euros avec un résultat net en baisse de 7,1% à 36,1 millions d'euros.En 2001, l'ensemble des médias a été pénalisé par la baisse des investissements publicitaires. France Télévision voit ses recettes publicitaires nettes passer de 704,8 millions d'euros en 2000 à 617,1 millions en 2001. Le recul du bénéfice net est causé par des provisions passées au titre d'avances consenties à la régie publicitaire.Au premier trimestre 2002, les signes de reprise économique ont redonné des couleurs aux recettes publicitaires du groupe. Celles-ci grimpent de 8,2% en chiffres bruts, pour une part de marché de 22,3%. Par comparaison, sur la même période, TF1 voit ses recettes grimper de 2%, M6 subit une baisse de 1,6%, et Canal Plus n'attire plus les annonceurs et perd 17,3% de recettes.En Bourse, cette semaine, les titres de chaînes de télévision suscitent pour un temps l'intérêt des traders. M6 lance ce soir la nouvelle saison du jeu Loft Story, dont l'audience avait, l'année dernière, fait exploser pour un temps les recettes publicitaires de la chaîne (lire ci-contre). Le titre termine la séance en affichant la plus forte hausse du SRD, +3,12% à 33 euros dans un marché baissier. Les investisseurs ne devraient pourtant pas tarder à arbitrer au profit de TF1 à l'approche de la Coupe du Monde de Football. L'action TF1 termine en baisse de 1,26% à 35,15 euros.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.