Philippe Bourguignon quitte la présidence du Club Med

 |   |  326  mots
Cinq ans et demi après son arrivée à la tête du Club Méditerranée, Philippe Bourguignon présente aujourd'hui sa démission à l'occasion de la tenue du conseil de surveillance devant valider les résultats annuels 2001/2002. C'est Henri Giscard d'Estaing, actuel numéro deux du Club Med, qui prendra sa succession.Annoncés ce lundi en fin de matinée, alors qu'ils étaient initialement programmés pour mardi matin, les résultats du groupe font apparaître une perte importante: la perte nette 2001/2002 s'élève à 62 millions d'euros, après 70 millions de pertes pour l'exercice précédent. Il s'agit-là d'un chiffre décevant, puisque les analystes financiers tablaient plutôt sur des pertes de 50 millions d'euros. Le groupe affiche en outre une perte d'exploitation de 3 millions d'euros, contre un bénéfice d'exploitation de 50 millions en 2000/2001.L'arrivée de Philippe Bourguignon à la tête du Club en 1997 avait été saluée par la communauté financière. Mais l'annonce de trois profit warnings qui avaient ponctué l'exercice 2000/2001 avait rompu la confiance des marchés envers le dirigeant. Et ce malgré l'annonce d'un plan de restructuration destiné à faire face à la dégradation de l'activité voyages après les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis. Le groupe a fermé depuis une quinzaine de villages, a divisé par deux ses investissements, à 100 millions d'euros, et a annoncé en novembre 2001 une réduction de 15 % des effectifs du siège. Malgré tout, les comptes 2001/2002 sont donc dans le rouge. Et l'année 2003 reste lourde d'incertitudes faute de retour de la croissance dans le tourisme. Le groupe exploite 120 villages implantés dans 40 pays. Ses services sont commercialisés en Europe, aux Etats-Unis et en Asie, mais seul le Vieux continent contribue significativement aux résultats.En réaction à l'annonce du changement de PDG, le titre Club Med s'est envolé. A la clôture, l'action avance de 6,71%, à 22,25 euros. Mais depuis le début de l'année, elle a perdu près de 46%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :