Optimisme pour les jeux vidéo au salon E3

La 8ème édition de E3, le salon réservé aux professionnels de l'industrie des jeux vidéo, a affiché une belle forme à son ouverture le 22 mai 2002 à Los Angeles. Et l'humeur n'est pas à la morosité. La grande forme affichée par les ventes de la PlayStation 2 de Sony et l'apparition sur le marché de deux nouvelles machines concurrentes lancées récemment (GameCube de Nintendo et Xbox de Microsoft) stimulent le marché. Et la bataille engagée sur les prix des consoles apparaît comme un élément supplémentaire de dynamisme. "Je ne serais pas surpris de voir ces prix encore baisser", indique Larry Probst, le PDG d'Electronic Arts, le plus gros éditeur mondial indépendant de jeux vidéos. "Je verrais bien un marché où Sony détiendrait 55% de parts de marché et Microsoft et Nintendo les 45% restants", précise Bruno Bonnell, le PDG d'Infogrames, leader français de l'édition de jeux et qui réalise désormais 65% de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis.L'élément différenciateur sera donc à rechercher du côté des jeux et de leur qualité, grâce notamment à l'amélioration des technologies servant à la création des jeux. "La 3D est maintenant présente dans tous les jeux et on utilise de plus en plus l'intelligence artificielle pour permettre aux caractères d'un jeu de réagir en fonction de l'attitude du joueur. Les mouvements des feuilles, des herbes, du vent et la météo sont aussi des éléments pilotés de plus en plus par l'intelligence artificielle", fait remarquer Luc Bourcier, directeur général d'Acclaim Entertainment, l'éditeur de Turok, un jeu qui utilise ces technologies. De nombreux nouveaux jeux sont donc présentés pendant le salon. La plupart seront disponibles dans les rayons des marchands entre la rentrée de septembre et les fêtes de Noël. La tendance est de se rapprocher de plus en plus du réalisme et du caractère humain pour les héros et de la ressemblance avec les éléments naturels. La puissance des technologies utilisées permet aussi de fluidifier les mouvements et de faire disparaître de plus en plus les gestes saccadés d'une course par exemple. Les rendus de lumière et de couleur deviennent aussi de plus en plus sophistiqués. Mais la qualité n'est pas encore suffisamment au rendez-vous, si l'on en croit Bruno Bonnell. "Les jeux ont tendance à beaucoup se ressembler voire, plus grave, à être tous pareils", indique le patron d'Infogrames, qui attribue en partie cet état de chose au fait que les développeurs de jeux n'ont pas encore "pris la mesure du potentiel de développement de la Xbox".En tout cas, les professionnels vont pouvoir largement faire leur marché parmi les quelques 400 exposants présents. "Ce n'est pas un salon où on signe des deals, mais on initie beaucoup de contacts avec les personnes décisionnaires des structures américaines. Car tout se décide ici aux Etats-Unis et les vice-présidents, business developers et mêmes les PDG sont présents", affirme Delphine Duclos, responsable du business développement chez In Fusio, le spécialiste français des jeux pour téléphone portable. Travaillant déjà sur les licences que le Français veut porter sur les téléphones mobiles grâce à sa plate-forme spécialisée ExEn, E3 est un endroit idéal de prospection pour Delphine Duclos. "On y rencontre aussi nos concurrents supposés et on s'aperçoit parfois que nos activités sont plus complémentaires que concurrentes", affirme cette ancienne d'UbiSoft. Pour Stéphane Vergnères, gestionnaire produit dans la même société, E3 est parfait pour exercer une veille informative et concurrentielle afin de préparer les futurs développements de jeux. "Je repère ici les jeux et les types de jeux qui fonctionnent bien. Par exemple, on s'aperçoit que les jeux de sports extrêmes marchent très fort et que de nouveaux jeux de ce genre viennent enrichir les catalogues comme le Wake Board. Idem pour les jeux de guerre urbaine ultra-violents, même s'il faut faire attention à ce qu'on en fait par la suite", affirme-t-il. Cette veille permet donc de réfléchir aux futurs jeux comme ceux de stratégie et multi-accès à adapter pour les téléphones portables.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.