Reprise de la consommation des ménages en février

Après le coup de frein de janvier - plus marqué encore que dans les premières estimations - la consommation des ménages français est repartie à la hausse le mois dernier. Les dépenses en produits manufacturés, qui représentent un quart des dépenses totales de consommation, ont en effet augmenté de 0,4% en février, selon le chiffre publié ce matin par l'Insee. L'Institut a révisé la baisse de janvier à -0,5%, contre -0,4% annoncé précédemment. Le chiffre de février est conforme aux attentes des analystes.Dans le seul champ du commerce, c'est-à-dire hors automobiles, pneus et pièces détachées, la hausse des achats atteint même 0,9%, après un recul de 1,1% le mois précédent. La reprise est cependant moins marquée pour les biens durables : les achats de ce poste n'ont progressé que de 0,2% en février, après un recul de 0,6% en janvier. Il faut toutefois noter que la consommation de biens durables reste très élevée en valeur absolue puisqu'elle est supérieure de 2,6% à celle de février 2001 et de 6,8% à celle de février 2000. Au sein des biens durables, ce sont surtout les dépenses d'équipement du logement qui rebondissent (+1,6% en février, contre -0,9% en janvier). Ces dépenses progressent sur un an de 4,7% et sur deux ans de 10,9%. Ce secteur atteint donc des niveaux de consommation record et semble confirmer son statut de moteur de la consommation française.En revanche, le secteur automobile modère la progression de la consommation de biens durables. Longtemps moteur de la croissance française, la consommation d'automobiles marque le pas depuis le début de l'année. En février, elle est en recul de 1,1%, après avoir déjà cédé 0,8% en janvier. Dans la durée, on constate pourtant que la consommation automobile reste à un niveau élevé (0,5% de plus sur un an et 2,9% sur deux ans).L'Insee souligne par ailleurs que les dépenses de consommation en textile-cuir se sont nettement redressées en février (+1,3% après -0,9% en janvier), après avoir enregistré quatre mois consécutifs de baisse. Mais elles restent en recul de 2,6% sur un an. Enfin, les dépenses de consommation en autres produits manufacturés progressent légèrement en février (+0,2% après -0,2% en janvier).Cette nouvelle progression de la consommation des ménages, si elle reste modeste, est de bon augure pour la reprise de la croissance dans l'Hexagone. En effet, alors même que le niveau de consommation est déjà élevé, les Français continuent à accroître leurs achats. Ce chiffre, qui fait suite à l'annonce la semaine dernière de la progression de la production industrielle, semble prouver que l'économie française retrouve doucement le chemin de la croissance.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.