Fujitsu Siemens redéfinit sa stratégie pour 2002

Avant d'expliquer sa stratégie pour 2002 ce matin lors d'une conférence de presse dans le cadre du CeBIT, le constructeur Fujitsu Siemens a donné quelques indications concernant ses futurs résultats qui seront publiés après le 31 mars 2002, date de la clôture de son exercice fiscal. Le chiffre d'affaires a baissé, comme pour la plupart de ses concurrents (parmi lesquels IBM, HP, Compaq et Sun), et s'affichera probablement en recul de 9% environ, aux alentours de 5,4 milliards de dollars. Mais pour la première fois de son histoire, l'entreprise devrait annoncer un bénéfice : 10 millions d'euros, à mettre en parallèle avec une perte de près de 71 millions d'euros pour l'exercice précédent.Dans un contexte économique globalement défavorable et un environnement peu propice aux dépenses en technologies de l'information, Fujitsu Siemens a choisi de changer de stratégie. Le secteur des PMI-PME, un marché de 113 milliards de dollars pour la zone Europe, Afrique Moyen Orient, fera l'objet de la majorité de ses efforts désormais. 10 millions d'euros ont été investis pour mettre en place une plate-forme dédiée à l'e-business et affecter 400 personnes aux forces de vente. Des partenariats ont aussi été signés (Techdata et Ingram Micro Europe) pour aider à la distribution des nouveaux matériels conçus par le fabricant.Fujitsu Siemens va également faire évoluer sa structure de chiffre d'affaires en se consacrant de plus en plus aux solutions technologiques pour le secteur de la mobilité. Il a profité du CeBIT pour annoncer le lancement d'un PDA baptisé Pocket Loox. Il sera équipé d'une connexion Bluetooth et d'options pour pouvoir se connecter aux réseaux GSM et GPRS (2.5G). Il comportera une importante capacité de connection à des appareils très divers, de l'appareil photo numérique au lecteur de code barres. Le marché des appareils communicants mobiles devrait être multiplié par trois d'ici trois ans en Europe. L'autre annonce majeure, qui tend à renforcer le virage stratégique de Fujitsu Siemens, est celle de la reprise des activités Systèmes Personnels de Fujitsu. Intégrées à Fujitsu Siemens Computer, elles vont élargir sa gamme de produits sur le segment des appareils communicants sans fil de type tablette PC fonctionnant avec un crayon électronique. Ce sera donc l'un des deux segments de produits phare pour Fujitsu Siemens, avec les systèmes d'ordinateurs à haute disponibilité et interopérables. Combinées, ces activités devraient peser pour 49% dans le prochain exercice contre 41% aujourd'hui.Fujitsu Siemens compte bien évidemment sur une reprise économique en 2002 et sur sa nouvelle stratégie pour enregistrer un deuxième exercice fiscal profitable d'affilée l'an prochain.Thierry Michel, au CeBIT

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.