Hasbro mis en difficulté sur ses ventes

 |  | 319 mots
Lecture 2 min.
Après avoir affiché une perte nette de l'ordre de 25 millions de dollars au deuxième trimestre, Hasbro sort du rouge. Numéro deux mondial du jouet, derrière Mattel, le groupe, propriétaire notamment de G.I. Joe, affiche pour le troisième trimestre une hausse de 10% de son résultat net par rapport à la même période de 2001 à 55,8 millions de dollars. Sur neuf mois, Hasbro accuse tout de même une perte nette de 232,8 millions de dollars contre un bénéfice net de 7,25 millions de dollars à la même période de l'an dernier. La performance du troisième trimestre est néanmoins entachée par le déclin des ventes. Si les produits traditionnels d'Hasbro ( les jouets G.I. Joe, Transformers, Playskool mais aussi les jeux comme le Monopoly ou le Trivial Pursuit) continuent de rencontrer le succès, il n'en est pas de même des jouets plus technologiques comme les animaux robots. Hasbro a également souffert sur le segment des jeux de cartes à échanger (marques Pokemon ou Harry Potter par exemple). Conséquence, le chiffre d'affaires au troisième trimestre a reculé de 8,1% à 820,5 millions de dollars. Sur neuf mois, les ventes baissent de 2,6%. Sur le plan comptable, Hasbro est parvenu à réduire l'impact du fléchissement de son chiffre d'affaires grâce à des réductions de coûts. Sur le troisième trimestre, elles ont notamment affecté les dépenses de publicité - en baisse de 8,4% - et les frais généraux (-9,4%).A Wall Street, l'action Hasbro perd 2,12% en milieu de séance à 10,62 dollars. Ce recul est sans doute dû à la déception des investisseurs dans la mesure où les analystes attendaient en moyenne un résultat net par action compris entre 33 et 37 cents, nettement supérieur donc aux 32 cents annoncés aujourd'hui par Hasbro. Depuis le début de l'année, le titre Hasbro cède près de 35%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :