Valeo vise toujours une marge de 6% en 2003

 |  | 347 mots
Lecture 2 min.
Le ralentissement de l'activité ne compromet pas l'amélioration de la rentabilité : tel est le message qu'entend faire passer Valeo après la publication de ses résultats trimestriels. L'équipementier automobile a annoncé hier soir une hausse de 182% de son résultat net part du groupe pour la période juillet-septembre, à 31 millions d'euros, en dépit d'un recul de 4% des ventes, à 2,241 milliards d'euros. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires affiche une hausse de 2,1%. Le résultat d'exploitation, lui, a progressé de 7%, à 105 millions, soit une progression de la marge opérationnelle d'un demi-point, à 4,7%. Et le président du groupe, Thierry Morin, n'entend pas en rester là. Pour lui, une marge de 6% en 2003 semble "un bon objectif". Tellement bon qu'il n'exclut pas de l'atteindre dès le quatrième trimestre de cette année. Les objectifs évoqués ces derniers mois sont donc intégralement réaffirmés. Le désengagement des activités les moins rentables, qui a contribué pour les trois-quarts à la baisse de l'activité sur le trimestre, et la réorganisation de la chaîne d'approvisionnement (le nombre de fournisseurs du groupe est passé de 3.600 à 3.200 en neuf mois) semblent donc porter leurs fruits. Et permettent à Valeo de se préparer aussi bien que possible au ralentissement attendu du marché. Thierry Morin s'attend en effet à un recul "de 4 à 5%" de la production automobile européenne et américaine l'an prochain, "dans un contexte économique chaotique". Le groupe réalise aujourd'hui les deux tiers de son activité en Europe et 23% en Amérique du Nord.Pour contre-balancer ce ralentissement, Valeo met en avant ses réussites commerciales : sur les neuf premiers mois de l'année, les prises de commandes représentent 1,25 fois le chiffre d'affaires, contre 1,1 fois l'an dernier.Ces éléments semblent conforter les investisseurs dans leur bonne opinion sur le titre, qui a terminé vendredi sur un gain de 2,67%, à 31,11 euros. Par rapport à son plus bas de l'année de 23 euros atteint le 10 octobre en séance, la hausse atteint ainsi 35%. Mais Valeo affiche encore un recul de 30,6% sur l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :