BASF reprend une partie des fongicides et insecticides de Bayer CropScience

 |  | 263 mots
Lecture 1 min.
Et le gagnant est... La course engagée entre Dow Chemical, Sumitomo et BASF pour la reprise de certains produits et licences d'agrochimie de Bayer CropScience s'est finalement soldée par la victoire du groupe chimique allemand. BASF va payer 1,18 milliard d'euros pour cette transaction qui comprend notamment l'insecticide Fipronil.Cette vente était attendue. En effet, en mai dernier quand les autorités américaines et européennes avaient donné leur feu vert au rachat par Bayer d'Aventis CropScience, elles avaient assorti d'une condition expresse cette opération de 7,5 milliards d'euros : il devait être procédé, dans les six mois, à des désinvestisements de produits ou de licences afin d'éviter le risque de position dominante. Dans un communiqué, BASF indique que cette opération va lui permettre de "renforcer considérablement" sa position dans les insecticides. Le groupe se félicite notamment du rachat du Fipronil. Cet insecticide, vendu dans plus de 70 pays, a affiché selon BASF une croissance à deux chiffres de ses ventes ces dernières années. La division agrochimie de BASF a enregistré en 2001 un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euro.A la Bourse de Francfort, le titre BASF progresse de 3,31% en fin d'après-midi, à 37,45 euros. Quant à l'action Bayer, elle a gagné jusqu'à 5,3% au cours de la journée, soutenue également par la confirmation par une cour dŽappel américaine de la protection jusqu'à la fin 2003 du brevet de lŽantibiotique Ciprofloxacin, menacé par plusieurs fabricants de génériques. Mais elle s'est repliée en fin de séance pour ne plus afficher qu'une hausse timide de 0,38% à 18,49 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :