Nouveau coup de balai de Toys "R" Us dans ses magasins

Bis repetita. En septembre 1998, le groupe Toys "R" Us annonçait la fermeture de 90 magasins à travers le monde. Ces décisions concernaient à la fois les grandes surfaces consacrées aux jouets (enseigne Toys "R" Us) mais aussi les boutiques de confection Kids "R" Us. Un peu plus de trois ans plus tard, le groupe utilise la même recette afin de redresser ses comptes. Toys "R" Us a décidé de fermer 64 magasins (sur 1.600), ce qui se traduira par la suppression de 1.900 emplois et une charge après impôts de 126 millions de dollars. Ces coûts de restructuration seront imputés sur le quatrième trimestre de son exercice s'achevant le 2 février.Entre ces deux décisions, Toys "R" Us a lancé un programme de rénovation de ses boutiques afin de faire revenir les consommateurs. Les magasins qui seront fermés font partie de ceux qui n'avaient pas encore été convertis au nouveau format baptisé "Mission Possible" et conçu à partir de zones à thèmes.En difficulté déjà au premier et au deuxième trimestres de 2001, Toys "R"Us a bien évidement souffert des conséquences des attentats du 11 septembre. Le 19 novembre, lors de la publication de ses résultats trimestriels pour août-octobre, le groupe faisait état d'une perte nette au troisième trimestre de 44 millions de dollars, soit 22 cents par action. Sur neuf mois, les chiffres étaient encore plus mauvais avec un trou de 91 millions de dollars, à comparer avec un bénéfice de 13 millions de dollars sur les neuf premiers mois de 2000. latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.