Adecco offre 70 millions d'euros pour Jobpilot

Dans un environnement qui s'est notablement durci en fin d'exercice, le groupe suisse Adecco présente une certaine résistance. Sur l'ensemble de l'exercice 2001, son bénéfice hors éléments exceptionnels et amortissements s'affiche en baisse de 6% à 702 millions de francs suisses. Sur le même période, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 2%. Le ralentissement de l'activité a été particulièrement sensible sur les trois derniers mois de l'année écoulée puisque le chiffre d'affaires a reculé de 12% et le résultat d'exploitation trimestriel s'est effondré de 36%.L'amélioration de l'environnement économique n'est pas pour demain puisque le premier groupe européen d'intérim s'attend à un premier trimestre, voire à un deuxième trimestre, difficiles, par comparaison avec un solide premier semestre 2001. Le directeur général John Bowmer prévoit, dans un communiqué, un retournement de conjoncture vers le milieu de l'année, jugeant que, même si ce n'est pas encore apparent, la baisse des volumes touche à sa fin.Malgré ce contexte morose, Adecco ne sacrifie pas la croissance externe. Le groupe vient de déposer une offre amicale de 70 millions d'euros sur l'allemand Jobpilot, dans le cadre d'une opération destinée à faire du groupe suisse le leader européen du recrutement en ligne. Adecco propose 5,30 euros pour chaque action Jobpilot, soit une prime de 6,4% par rapport à son cours de clôture d'hier. La direction de Jobpilot et son actionnaire principal, United Internet, soutiennent l'offre d'Adecco. A la Bourse de Paris, le titre Adecco a cédé 4,6% en clôture hier à 58,65 euros.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.