Résultats mi-figue mi-raisin pour Casino

Le groupe de distribution a réalisé au premier semestre 2002 une croissance de son bénéfice net part du groupe après survaleurs de 18,8% à 117,5 millions d'euros. Cette hausse est supérieure aux prévisions des analystes qui tablaient sur une augmentation de 17,4%. A l'inverse, la progression du bénéfice d'exploitation, +12,7% à 401,5 millions d'euros, est inférieure aux attente. Les ventes de Casino Guichard ont quant à elles progressé de 6,4% au cours des six premiers mois de 2002 pour se monter à 11,03 milliards d'euros.Sur l'ensemble de l'année 2002, "l'évolution des ventes et des résultats devrait être du même ordre qu'au premier semestre", a indiqué le groupe dans un communiqué. Ce qui revient à dire que Casino ne tiendra pas l'objectif, annoncé en mai dernier, "d'une hausse du chiffre d'affaires d'au moins 10% par an". Commentant ses performances du premier semestre, Casino, propriétaire des enseignes Géant, Franprix, Leader Price et Monoprix, souligne qu'en France "tous les formats gagnent des parts de marché". Le résultat d'exploitation progresse de 15%, précise-t-il. Pour ce qui est de l'international, qui représente 6% du résultat d'exploitation du groupe, Casino note que "le marché américain a été affecté par une conjoncture difficile et la Pologne par la pression concurrentielle" alors que "les performances réalisées en Amérique latine, en Asie et en Océan indien sont satisfaisantes".  Pour l'exercice en cours, Casino souligne qu'il aura développé en France 130.000 mètres carrés supplémentaires, avec notamment l'ouverture de trois hypermarchés et plus de 30 nouveaux magasins Leader Price. Le groupe a déjà plusieurs fois indiqué qu'il anticipait pour 2005 un résultat brut d'exploitation de 2,5 milliards d'euros, un résultat net de 780 millions sur un chiffre d'affaires de 36 milliards d'euros. Cela correspond à une croissance annuelle de plus de 10% de ses ventes et une hausse de l'ordre de 20% du résultat net sur les prochains exercices.Casino a par ailleurs annoncé la signature d'un protocole d'accord de cession, pour 163 millions d'euros, de onze galeries marchandes qui entourent les hypermarchés Géant en Pologne. Les acheteurs sont deux investisseurs, GE Capital Real Estate (Groupe General Electric), qui détient 30 milliards d'euros d'actifs immobiliers dans le monde, et Heitman Central Europe Property Partners, qui détient 11,3 milliards d'euros d'actifs immobiliers. La cession est soumise à l'accord du ministère de l'Intérieur polonais. A la Bourse de Paris, le titre Casino clôture en forte baisse, perdant 7,91%, à 66,90 euros. Mercredi, l'action, comme de nombreux titres du secteur, avait nettement progressé après la publication de l'indice cumulé FCD de la grande distribution française pour les 8 premiers mois de l'année. Cette indice ressortait en hausse de 1,2% pour les hypermarchés et de 2,6% pour les supermarchés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.