L'activité de Casino pénalisée par les effets de change

Malgré une bonne tenue de son activité en France, Groupe Casino peine à l'international. Le distributeur français a fait état ce matin d'une hausse de 2,1% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre à 5,56 milliards d'euros. Dans l'Hexagone, les ventes de Casino ont progressé de 6,4% à 4,37 milliards d'euros alors qu'à l'étranger le chiffre d'affaires trimestriel a plongé de 11,1% à 1,18 milliard d'euros. La croissance organique (à taux de change et périmètre constants) du groupe de distribution a été de 6% pour le troisième trimestre.Les activités à l'étranger de Casino, qui ont représenté plus de 21% du chiffre d'affaires de Casino au troisième trimestre, paient un lourd tribut au recul du dollar, du real brésilien et des autres monnaies d'Amérique latine. Hors effets de change, le chiffre d'affaires à l'international de Casino affiche une hausse de 15,6%. Aux Etats-Unis, le chiffre d'affaires a reculé de 7,6 % au troisième trimestre et de 0,3% sur les neuf premiers mois de 2002 avec un dollar en repli de 3,5% sur cette période. Au Brésil, la chute de 18,7% du real de janvier à fin septembre a conduit à une baisse des ventes de 6,8% et de 13,7% au troisième trimestre. Sur les neuf premiers mois de l'année, les ventes de Casino ont progressé de 4,9% à 16,59 milliards d'euros. C'est inférieur aux attentes exprimées par le consensus compilé par Reuters. Les analystes attendaient en moyenne 16,63 milliards d'euros sur neuf mois, dont 5,61 milliards d'euros sur le seul troisième trimestre. Reflet de cette déception, le titre Casino ne gagne que 0,30% en clôture, à 66,50 euros, alors que l'indice CAC 40 termine à +3,76%.Se voulant rassurant pour l'avenir, Casino souligne qu'aux Etats-Unis "les ventes des magasins Smart & Final continuent de progresser plus vite que la moyenne de la distribution américaine" tandis qu'en Amérique Latine, Casino "commence à bénéficier des effets favorables de l'inflation". En France, où les ventes ont progressé de 6,4% au troisième trimestre et de 6,3% sur les neuf premiers mois, l'activité des hypermarchés a progressé de 3,7% sur les neuf premiers mois de l'année, faisant mieux que l'indice FCD de la grande distribution qui sur la même période n'a augmenté que de 0,9% pour ce type de grandes surfaces. Quant aux magasins de proximité du groupe, ils ont vu leur chiffre d'affaires global s'apprécier de 7,7%. Dans son communiqué, Casino met également l'accent sur la "croissance très forte" de ses magasins Leader Price (+8% au 3ème trimestre).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.