La SEC a clos sans suites une enquête sur les comptes d'Amazon

Amazon ne fait plus partie des cibles de la défiance de la SEC : le distributeur en ligne a annoncé lui-même hier soir que la Securities & Exchange Commission, l'autorité boursière suprême aux Etats-Unis, avait terminé l'enquête formelle ouverte l'an dernier sur ses pratiques comptables et ses alliances stratégiques, et qu'elle ne recommanderait aucune sanction à son encontre. Le groupe de Seattle avait annoncé l'ouverture de cette enquête en octobre dernier, à l'occasion de la publication de ses résultats financiers. Passée alors presque inaperçue, l'information avait pris un relief nouveau après la multiplication des scandales financiers à Wall Street, à commencer bien sûr par la faillite d'Enron. Les investigations du gendarme boursier américain portaient notamment sur la comptabilisation du chiffre d'affaires et celle des investissements au capital de sociétés extérieures, ainsi que sur des accords d'approvisionnement et des partenariats commerciaux. Parallèlement, Amazon est parvenu à un compromis avec la SEC sur une autre enquête, portant sur le conflit commercial ayant opposé le groupe au site Ashford.com, spécialisé dans la vente en ligne d'articles de luxe. La clôture sans suite de ces deux enquêtes est une bonne nouvelle pour les actionnaires d'Amazon : la séance de lundi leur avait rappelé que le titre, bien que multiplié par trois par rapport à son plus bas de septembre après deux trimestres meilleurs que prévu, reste fragile. Il a ainsi perdu 6,89% lundi, pour clôturer à 17,30 dollars, après la publication dans l'hebdomadaire boursier Barron's d'un article le présentant comme "le distributeur le plus cher du monde". Pour l'auteur de l'article, la valorisation actuelle du titre (138 fois le bénéfice par action attendu pour l'an prochain !) n'est pas justifiée, d'autant que la hausse du chiffre d'affaires du groupe ne le distingue plus des acteurs "traditionnels" du marché.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.