Standard & Poor's toujours plus pessimiste sur Lucent

 |  | 215 mots
Lecture 1 min.
Rétrogradée le mois dernier au rang de "junk bond", Lucent peut encore tomber plus bas. L'agence Standard & Poor's l'a rappelé hier soir en abaissant de "stable" à "négative" sa perspective sur la qualité du crédit de l'équipementier. En clair, les prochaines notes attribuées par S&P à Lucent pourraient lui faire descendre de nouvelles marches dans l'échelle du crédit à haut risque, augmentant ainsi le coût de son financement et dissuadant surtout les investisseurs de revenir vers lui. Pour justifier sa décision, S&P souligne que "Lucent Technologies affronte des conditions de marché difficiles, la base de clientèle de l'entreprise continuant à différer ses achats de nouveaux équipements de communication". Ses analystes concluent sur "l'incertitude croissante quant à la capacité de l'entreprise à revenir à la rentabilité". Le groupe a maintenu, lors de la publication de ses derniers chiffres, son objectif de ramener son résultat dans le vert avant la fin de 2003 (lire ci-contre). Si cette perspective s'éloigne définitivement, prévient S&P, la note de Lucent sera de nouveau abaissée. Ces commentaires n'empéchaient pas Lucent de profiter, mardi matin à Wall Street, du mouvement général de remontée des valeurs technologiques. A la mi-journée, le titre gagnait 3,87% à 1,61 dollar.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :