AMD souffre de la guerre des prix

Après le profit warning publié par Intel il y a dix jours (lire ci-contre), AMD n'échappe pas aux conséquences de la guerre des prix que continuent de se livrer les deux principaux fabricants mondiaux de puces pour PC. Le numéro deux de ce marché a publié hier soir un sévère "profit warning" qui risque de peser sur le moral des investisseurs en haute technologie. Les ventes d'AMD pour le second trimestre devraient en effet se situer entre 620 et 700 millions de dollars. Une fourchette très inférieure à celle de 820 à 900 millions évoquée jusqu'à présent. Conséquence logique : "à ces niveaux déprimés de ventes, la société anticipe une perte d'exploitation importante pour le trimestre", ajoute AMD dans un communiqué. Si la faiblesse des ventes de PC affecte évidemment les producteurs de puces, dont les clients peinent à réduire leurs stocks, la guerre des prix entre AMD et Intel, qui les a entraînés à baisser les prix de vente de certains produits de plus de 50% ces dernières semaines, joue évidemment sur la rentabilité. Et sur ce plan , AMD livre à Intel "une véritable bataille" aux Etats-Unis, a reconnu le directeur général du groupe, Hector Ruiz, au cours d'une conférence téléphonique. Les livraisons en volume devraient accuser, sur le deuxième trimestre, une chute supérieure aux 5 à 10% prévus initialement. Et surtout, le prix de vente moyen des puces Athlon et Duron devrait être en baisse, alors qu'il était attendu stable. AMD continue donc de payer le prix de sa stratégie d'attaque frontale contre Intel, qui lui a permis d'augmenter nettement sa part du marché du PC depuis un an, pour la porter à 20% l'an dernier. Dans le contexte actuel, il souffre également de la domination de Dell sur le marché du PC, le numéro un mondial étant le seul constructeur à augmenter ses ventes... alors qu'il se fournit exclusivement chez Intel. Le directeur financier du groupe, Robert Rivet, souligne "la faiblesse généralisée sur le marché des ordinateurs personnels", particulièrement en Europe et en Amérique du nord. Seule note d'espoir : l'activité de mémoires flash du groupe s'améliore et devrait afficher une hausse de ses ventes par rapport au premier trimestre.L'action AMD chutait de 11,46% en milieu de séance à 9,12 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.