Forte croissance du nombre d'internautes français en 2001

 |  | 458 mots
Lecture 2 min.
Le phénomène n'est pas neuf. Souvent, les Français ont du retard au démarrage, retard qu'ils rattrapent ensuite à toute vitesse. Internet n'échappe pas à la règle. Selon le bilan publié par l'observatoire Net Value, le nombre d'internautes à domicile a progressé de 52% en 2001, marquant la plus forte hausse parmi les pays européens. Fin décembre, un quart des foyers français étaient connectés, soit un peu plus de 4,7 millions, totalisant 10,4 millions d'internautes, contre 6,8 millions en 2000. La progression a été beaucoup moins forte ailleurs. Le nombre d'internautes à domicile a augmenté de 29% en Allemagne à 16 millions de personnes, de 28,4% en Grande Bretagne, avec 14 millions de particuliers branchés au Réseau chez eux, et de 28,6% en Espagne. C'est en territoire ibérique qu'Internet a le moins pénétré les domiciles des particuliers, puisqu'on y compte seulement 3,7 millions de personnes connectées.Autre tendance marquante du bilan 2001: la maturité. Internet n'est plus un réseau ésotérique réservé à un petit club d'initiés. S'il y a encore peu, c'était surtout le jeune cadre sup urbain et branché qui se connectait à la Toile, le phénomène continue de s'estomper. Tout d'abord, le pourcentage de femmes s'accroît. Elles représentaient fin décembre 41,70% des utilisateurs contre 38% un an plus tôt. Ensuite, Internet poursuit sa percée en milieu rural, qui représente désormais 19% du nombre d'internautes soit 5 points de plus qu'un an auparavant. Enfin, Paris, s'il représente encore un quart des connectés, régresse au profit des autres zones géographiques.Toutefois, Internet semble rester pour l'instant réservé aux "jeunes". Les moins de 35 ans représentent 52,4% des surfeurs, en légère regression par rapport à l'an dernier (53,3%). A noter, l'augmentation des moins de 15 ans, dont la population gagne 1,3 point dans le panel. Par profession, la répartition n'a pas beaucoup évolué en un an. Mais 2001 a quand même marqué la percée des dirigeants et des ouvriers, dont le nombre a doublé. Quant au type d'accès choisi par les internautes, l'étude montre que si le modem reste prédominant à 91,1%, l'accès haut débit gagne du terrain avec 8,90% des prises connectées, soit 3,4 points de mieux en un an. Une tendance qui devrait se poursuivre au vu de la progression de l'audio et de la vidéo dans les applications utilisées sur le Net. Celles-ci se placent désormais en quatrième position derrière le Web, le Mail et le transfert de fichiers, mais devant les Messagerie Instantanées, le Chat, les Forums et les jeux. Cette percée de l'audio-vidéo étant largement à mettre sur le compte de l'apparition d'émissions télévisées comme Loft-Story et autre Star Academy. Sandrine Cassini

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :